Pratique interdite depuis janvier 2021, la circulation des deux-roues entre deux files de voitures fera l’objet d’une nouvelle expérimentation. Le projet a débuté le lundi 2 août et durera trois ans. 21 départements de l’Hexagone seront concernés, comme la Haute-Garonne, la Loire-Atlantique, l’Hérault, l’Île-de-France, l’Isère, la Gironde et les Bouches-du-Rhône.

Des résultats difficiles à interpréter pour la première expérimentation

Depuis le 2 août 2021, les motards et conducteurs de scooters ont de nouveau le droit de remonter les files de voitures.

Une décision inattendue de la part du gouvernement qui a interdit la circulation inter-files (CIF) des deux-roues depuis le 1er janvier 2021.

Pour justifier cette volte-face, l'exécutif avance la raison selon laquelle la première expérimentation n'a pas donné des résultats concluants pour la Sécurité Routière. Il a été notamment difficile de décider si cette pratique souvent à risque devait être encadrée ou non.

Ainsi, la CIF a de nouveau été autorisée pour une seconde expérimentation depuis le 2 août et a été élargie à 21 départements, dont :

  •  les Bouches-du-Rhône ;
  •  la Haute-Garonne ;
  •  la Gironde ;
  •  l'Hérault ;
  •  l'Île-de-France ;
  •  l'Isère ;
  •  la Loire-Atlantique ;
  •  le Nord ; - le Rhône ;
  •  le Var ;
  •  les Alpes-Maritimes ;
  •  la Drôme ;
  •  le Vaucluse ;
  •  les Pyrénées-Orientales ;
  •  la métropole de Lyon.

Selon la déléguée interministérielle,

L'objectif est de trouver des solutions pour rendre cette pratique sans danger tant pour les motards que les autres usagers de la route.

Pour ceux qui souhaitent trouver une meilleure couverture pour leurs deux-roues, il est conseillé de réaliser un devis assurance moto. Ce dernier reprend toutes les modalités du contrat de protection pour le véhicule, comme le montant de la prime et des franchises ou encore la nature du contrat (au tiers, tous risques, etc.).

Une nouvelle règle instaurée

Pour les motards, l'écart de vitesse autorisée est de 30 km/h par rapport à celle des automobiles qu'ils remontent et dans une limite de 50 km/h. Cette nouvelle règle s'applique surtout pendant les phases de ralentissement ou pendant les embouteillages.

Cependant, il est important de sensibiliser les motards sur le respect des limitations de vitesse, mais également les automobilistes qui doivent porter leur attention sur leur rétroviseur à chaque fois qu'ils changent de voie.