L’enlèvement est la technique préférée des voleurs de deux-roues en 2018

Par rapport aux voitures, la moto se démarque entre autres par sa légèreté et son gabarit. Ces spécificités lui confèrent d’ailleurs toute sa praticité. Ainsi, les deux-roues motorisés sont souvent plébiscités en milieu urbain ou dans des zones caractérisées par des trafics particulièrement denses.

Cependant, la taille et le poids de la moto représentent aussi ses plus grandes faiblesses, comme en témoigne la multiplication des enlèvements de ce véhicule.

Avec cette méthode, les malfaiteurs se contentent d’embarquer les deux-roues dans un camion au lieu de découper les antivols, de hacker les démarreurs, etc. Rapide et discrète, la technique est d’ailleurs utilisée dans la grande majorité des vols enregistrés dans l’Hexagone.


Mesures préventives

Coyote Secure est notamment connue pour ses dispositifs d'aide à la conduite et de géolocalisation. Après avoir racheté le système Traqueur, la société propose des boîtiers antivol performants pour les véhicules motorisés. Étanches et autonomes, ces outils permettent de déjouer les techniques de dissimulation des voleurs. Selon la société :

Coyote Secure est le seul service à disposer d’une technologie radio qui permet de détecter les véhicules en souterrain et zone blanche.

Coyote Secure précise par ailleurs que son système de géolocalisation est à l’épreuve des dispositifs de brouillage souvent utilisés par les malfaiteurs.

En vue de limiter les risques, les experts recommandent toutefois de privilégier les antivols homologués et d’attacher systématiquement sa moto à un point fixe, de préférence sur un emplacement fréquenté et toujours éclairé, surtout la nuit.

La chaîne ou le « U » devraient également passer à travers les tubes de fourche et les disques afin d’immobiliser la moto. Pour une sécurité optimale, il vaut mieux installer deux antivols, l'un servira à fixer le véhicule et l'autre à bloquer le disque. Un bloc disque équipé d’alarme devrait être privilégié.

La méthode préférée des voleurs de moto

Les souscripteurs d’assurance moto doivent prendre des précautions contre le vol de leur véhicule pour pouvoir bénéficier des garanties prévues par le contrat. Vu la généralisation de l’enlèvement, il est ainsi impératif d’adopter des mesures adaptées contre cette technique pour éviter les refus de remboursement.


Selon l’observatoire de Coyote Secure, avec un taux de 93,1 %, l'enlèvement est quasiment devenu la seule méthode utilisée par les malfaiteurs pour dérober des deux-roues en 2018. La société estime d’ailleurs que le nombre de vols faisant appel à cette technique aurait augmenté de près de 12,5 % en deux ans.

L’étude constate également que « l'enfouissement » est la technique de dissimulation la plus utilisée après un vol de deux-roues.

La méthode consiste à cacher la moto dérobée dans un parking sous-terrain ou un container. À travers cette démarche, les malfaiteurs cherchent à déjouer les systèmes de traçage intégrés aux motos et aux scooters.

Ainsi, 55 % des deux-roues volés ont été retrouvés dans un sous-sol et 45 % dans des containers en extérieur, soit une hausse de 20 points en deux ans selon les estimations de Coyote Secure.