Triste nouvelle pour le monde de la moto ! La vague d’annulations des rendez-vous incontournables de l’industrie du deux-roues de l’édition 2020 continue. Après celles de Paris (Mondial Paris Motor Show) et Cologne (Intermot), vient également celle du salon EICMA de Milan prévu du 3 au 8 novembre prochains. Selon les organisateurs, cette 78e édition est reportée en 2021, du 9 au 14 novembre.

Un rendez-vous immanquable des passionnés de la moto

Le salon EICMA (Esposizione Internazionale Ciclo Motociclo e Accessori) ou le salon de la moto de Milan fait partie des plus grands rendez-vous annuels mondiaux de la moto et du scooter.

Sa première édition a eu lieu en 1914. L'évènement rassemble à chaque fois des centaines de milliers de passionnés.

Des présentations des nouveautés, compétitions, démonstrations et conférences de presse sont organisées lors de cette grande messe dédiée aux professionnels et aux fans de deux-roues.

Des organisateurs prudents face à la pandémie de coronavirus

Selon Paolo Magri, le directeur de la Confindustria ANCMA (l'association nationale des constructeurs de vélos, motos et accessoires) qui se charge de l'organisation,

Le salon a été annulé face aux incertitudes liées à l'évolution de la crise sanitaire.

Dans son communiqué, il a précisé que

La décision a été prise dans l'intérêt des exposants et des visiteurs.

Pietro Meda, Président du conseil d'administration d'EICMA, souligne que

L'édition de 2021 aura une portée symbolique pour tout le secteur puisque tout sera mis en œuvre pour faire oublier aux amateurs cette situation malencontreuse.

Par la même occasion, cette mesure laissera du temps aux constructeurs pour innover leurs engins afin de les présenter au prochain salon.


En attendant la prochaine édition, les exposants pourront toujours se tourner vers d'autres expériences de substitution, telles que les salons virtuels, les visio-conférences, les présentations des nouveautés en live, etc.

Désistement des constructeurs influents

Depuis quelques semaines déjà, les grands noms du secteur à l'instar de BMW, KTM, Yamaha ou Kawasaki ont fait part de leur décision de se retirer du salon pour des raisons financières. Une annonce qui pèse lourd dans la décision des organisateurs d'annuler l'évènement.

Quoi qu'il en soit, si les salons sont annulés, les ventes commencent à reprendre pour les acteurs du secteur.

Tout comme le nombre de nouveaux contrats d'assurance moto souscrits, celui des nouvelles immatriculations commence doucement à grimper, les deux-roues étant actuellement privilégiés pour les déplacements quotidiens post-confinement.