Au sortir du confinement le 11 mai, il semblerait que les adeptes de motos et scooters de plus de 50 cc aient naturellement retrouvé le chemin des concessions. Les achats sont destinés aux déplacements professionnels ou simplement pour le plaisir. 17 672 deux-roues motorisés ont trouvé preneur au mois de mai, traduisant un repli des ventes de -15 % comparé à la même période l’année dernière.

Des chiffres satisfaisants malgré un mois incomplet

L'un des responsables de concessions de Yamaha s'est exprimé sur la reprise des affaires dans les points de vente au sortir du confinement.

D'après ce professionnel,

Le beau temps et la faible pluviométrie ont favorisé le redémarrage des ventes ».

Dans la catégorie des 125 cc, 5 245 modèles ont été immatriculés (contre 847 en avril), ce qui représente malgré tout un recul de -17,6 % par rapport à mai 2019. Ce ralentissement des ventes peut s'expliquer par l'engouement pour les vélos électriques et la démocratisation du télétravail pendant le confinement.

Concernant les scooters à trois roues, les ventes redécollent aussi avec 743 immatriculations contre 86 le mois précédent. Les grosses cylindrées ont réussi à tirer leur épingle du jeu avec 12 427 unités vendues contre 2 684 en avril. Le repli par rapport à l'année dernière est estimé à -13,9 %.


La reprise des ventes devrait également accélérer celles de l'assurance moto. Cette dernière étant obligatoire pour les engins de 125 cc ou plus.

Le secteur s'en sort plutôt bien

Les concessionnaires étaient particulièrement inquiets sur l'état du marché avec les chutes des ventes au cours du premier trimestre de cette année. Mais en prenant en compte le contexte général, les chiffres en neuf ne sont pas aussi décevants. 17 672 motos et scooters de 125 cc et plus ont été immatriculés au mois de mai. La baisse n'est au final que -15 % à la fin du mois par rapport à la même période l'an dernier.

Yamaha reste leader du marché

Parmi tous les acteurs du secteur, la marque japonaise s'en sort le mieux au mois de mai avec un peu plus de 19 % des parts de marché. Elle est suivie par BMW (14,4 %) et Kawasaki (11,5 %).

Côté modèles, le T-max 560 reste toujours le plus populaire depuis le début de l'année.