Les membres de la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) ont consacré leur assemblée générale annuelle à discuter des zones à faibles émissions (ZFE) et à renforcer leur combat contre ces dispositifs. L’objectif est d’impliquer davantage les militants pour faire entendre leur voix sur ce sujet préoccupant.

Les motards de la FFMC mobilisés contre les zones à faibles émissions

Lutte contre le contrôle technique et engagement sur les ZFE

Selon Eric Thiollier, community manager de la fédération,

La FFMC poursuit activement son combat contre le contrôle technique en utilisant tous les moyens à sa disposition, qu'ils soient juridiques, politiques ou de communication.

Eric Thiollier

La FFMC a été auditionnée par des sénateurs qui les ont interrogés sur les ZFE. Par la suite, ces questions ont été soumises aux délégués des antennes départementales, permettant ainsi de mobiliser les militants et d'agir concrètement sur ce sujet.

Lors de cette assemblée générale, les membres de la fédération ont saisi l'occasion pour établir une cartographie des différentes ZFE présentes en France. Cette initiative a favorisé les échanges et la compréhension de la situation locale entre les acteurs des antennes départementales.


Aurélie Ronfort, secrétaire de direction de la fédération et responsable de l'atelier ZFE,

Explique que chaque antenne départementale est impactée de manière différente, d'où la nécessité de partager les informations et de discuter des positions des politiques locaux.

Aurélie Ronfort

Pour rappel, Il est impératif pour les propriétaires de deux-roues motorisés de souscrire une assurance moto. Les primes fluctuent en fonction de plusieurs paramètres : le profil de l'utilisateur, le type de la moto, la marque, le modèle, la capacité du moteur.

La présence d'un député engagé

Par ailleurs, les membres de la FFMC ont salué la présence de Sylvain Carrière, député de l'Hérault et membre de la Commission de l'aménagement du territoire et du développement durable, à la réunion.

M. Carrière s'oppose aux ZFE dans leur forme actuelle et est directement impliqué dans cette problématique. Il a souligné les difficultés liées à la mise en place des ZFE,

Qui sont décidées par les métropoles, mais qui ont un impact sur l'ensemble du bassin d'emploi sans pour autant bénéficier à tous les résidents.

Sylvain Carrière

Les discussions ont permis de mettre en lumière la complexité de la situation.

Ce sujet continuera à susciter des réactions et à évoluer à l'avenir, et la mobilisation de la FFMC reste essentielle pour défendre les intérêts des motards.


Cette organisation s'efforce de trouver des solutions qui tiennent compte des enjeux environnementaux tout en préservant la liberté de circuler des motards et en garantissant leur inclusion dans les politiques de mobilité durable.

A retenir
  • Les membres de la FFMC se mobilisent contre les zones à faibles émissions lors de leur assemblée générale.
  • Ils intensifient leur lutte contre ces zones et impliquent davantage les militants.
  • Une cartographie des ZFE en France a été réalisée.
  • Présent à la réunion, le député Sylvain Carrière a souligné les difficultés liées à leur mise en place.
  • La mobilisation continue pour défendre les intérêts des motards.