À l’instar du casque, le port d’un gilet airbag peut se révéler salutaire pour le motocycliste, surtout s’il pilote une grosse cylindrée, en cas de chute ou de chocs. Mais les autorités hésitent à rendre cet équipement obligatoire, craignant une vive opposition de la part des conducteurs de deux-roues. L’adoption du gilet devra se faire de manière progressive.

Obligatoire lors de l'examen de passage du permis moto

Avec les casques, les genouillères ou l'assurance moto, les motocyclistes ne disposent pas encore de la protection optimale, surtout ceux qui sont au guidon de grosses cylindrées.

Les accidents mortels impliquant des motocyclistes restent toujours élevés. Le gilet airbag a déjà fait ses preuves en matière de protection et de nombreux drames auraient pu être évités si les motocyclistes en étaient équipés.

Imposer le port du gilet à tous les « motards » serait contreproductif parce que la tentation de ne pas respecter la règlementation pourrait être grande. Aussi, les autorités espagnoles ont décidé d'habituer petit à petit les usagers de la route à cet équipement.

L'idée est de rendre le gilet obligatoire au moment où le candidat passe son permis moto.

Il s'agira d'une première étape visant à donner le réflexe aux motards puisque le ministère des Transports compte bien obliger le port de cet accessoire d'ici 2026, et ce, en toutes circonstances.


Qui va financer l'achat des gilets ?

L'instauration de la nouvelle règlementation soulève une question majeure. À l'heure actuelle, le gilet reste assez onéreux et les parties concernées s'interrogent si le gouvernement espagnol va approvisionner les moto-écoles ou si ces dernières vont devoir les prendre en charge.

À ce stade, demander aux candidats d'acheter eux-mêmes l'équipement parait difficilement envisageable.

Par la voix de l'ANM (Associacion Nacional de Motoristas), les motocyclistes espagnols ont fait connaître leur position et sont favorables à ce que ce soit l'établissement qui fournit les gilets.

L'association va plus loin en notant que le port du gilet devrait être obligatoire tout au long de l'apprentissage en moto-école et pas seulement durant les examens.