Une enquête 6t réalisée pour Cityscoot a permis de constater l’évolution de l’utilisation des scooters électriques de l’entreprise, proposés en libre-service depuis trois ans à Paris. Elle recense 124 000 abonnés qui se servent de ces véhicules pour se déplacer dans la capitale ou dans les communes voisines. Le point sur ce sujet.

Les résultats de l’enquête du bureau de recherches 6t ont été publiés le 23 septembre dernier. L’étude s’est concentrée sur le profil des utilisateurs des scooters proposés par l’opérateur Cityscoot, ainsi que sur les habitudes liées à leur utilisation.

Elle révèle que ces véhicules attirent particulièrement les usagers qui souhaitent économiser du temps. Ils représentent 86 % des utilisateurs.

71 % de ceux qui y ont recours choisissent également cette option pour éviter les engagements qu’implique un achat. Les trajets au quotidien constituent la principale utilisation de ces scooters, qui ont notamment du succès auprès des hommes.

Plus de la moitié des abonnés sont des utilisateurs réguliers

La durée moyenne des trajets réalisés avec les scooters Cityscoot est de 15 minutes. 22 % d’entre eux sont effectués pour se rendre depuis le domicile au lieu de travail ou d’études. Mais il existe également ceux qui y ont recours simplement pour le plaisir.

Ils représentent 64 % des utilisateurs. À noter que 28 % des trajets ont pour destination ou pour point de départ les banlieues à proximité de Paris.


51 % des utilisateurs se servent régulièrement des scooters (plus d’une fois dans la semaine). En moyenne, ce véhicule est utilisé 6,5 fois par mois. Il n’est pourtant pas le seul moyen de déplacement utilisé par les abonnés. 63 % d’entre eux utilisent également les transports en commun et 10 % y ajoutent la marche à pied.

57 % des conducteurs avouent d’ailleurs n’y avoir eu recours qu’une seule fois lors de leur dernière utilisation. Cela signifie qu’ils ont seulement effectué l’aller ou le retour avec le scooter loué.

Trouver un scooter libre n’est pourtant pas une problématique, notamment sur un territoire assez restreint. En effet, Cityscoot déploie actuellement 3 900 scooters électriques à Paris et dans une dizaine de communes voisines. Cela correspond à un scooter pour environ une trentaine de conducteurs.

87 % des conducteurs sont des hommes

En plus des habitudes des conducteurs, l’enquête 6t s’est également intéressée à leur profil. Elle révèle ainsi que parmi les 124 000 abonnés, environ 9 conducteurs sur 10 sont des hommes. Un chiffre qui est loin d’être surprenant puisqu’il correspond au nombre de conducteurs de deux-roues dans la région francilienne.

Des conducteurs qui sont d’ailleurs tenus de souscrire une assurance deux roues pour couvrir l’utilisation du véhicule dans le cadre d’une location.


En termes d’âge, l’usage des scooters Cityscoot s’avère plus développé chez les jeunes, puisque 76 % des abonnés ont moins de 45 ans. Ils sont majoritairement (55 %) des cadres et des personnes exerçant des professions intellectuelles supérieures.

Les conducteurs en couple sont également plus représentés dans le groupe. 32 % ont d’ailleurs des enfants, contre 27 % qui n’en ont pas. Ceux-ci constituent pourtant 19 % des habitants de Paris pour les premiers, et 17 % pour les seconds.

Enfin, l’étude indique que le revenu mensuel moyen des utilisateurs du service de Cityscoot étant de 2 500 euros, alors qu’il est de 2 128 euros chez les autres conducteurs.