En 2018, le constructeur espagnol Seat a fait sensation avec sa trottinette électrique, l’eXS. Il en a vendu 10 000 unités. En novembre dernier, la marque a présenté un nouveau modèle, baptisé e-Kickscooter, disposant d’une meilleure batterie (551Wh) et d’une autonomie de 65 km. Cette trottinette a été dévoilée avec le prototype de son premier scooter électrique.

Ces dernières années, Seat tend à multiplier les produits sur le marché de la micromobilité, conformément à la stratégie du groupe allemand Volkswagen. L'entreprise vient ainsi de dévoiler deux nouveaux concepts de petits véhicules lors du Smart City Expo World Congress de Barcelone en novembre dernier.

Au cours de cet évènement, elle a présenté une nouvelle trottinette électrique et un deux-roues 100 % électrique. À travers cette dernière création, la marque rejoint désormais le rang des nombreux constructeurs visibles dans le monde de l'assurance moto.

Ces deux produits permettent également à l'enseigne de s'adapter aux besoins de la clientèle urbaine et des gestionnaires de transports en libre-service.


Un avenir axé sur la micromobilité

La Seat e-Kickscooter a été conçue pour les consommateurs particuliers vivant dans les grandes agglomérations. La trottinette électrique s'adresse aussi aux différentes plateformes et autres opérateurs proposant des flottes de véhicules à usage collectif.

La marque espagnole a annoncé le développement d'un tout nouveau service, appelé Seat Urban Mobility, lors de la présentation de ses deux nouveaux modèles de véhicules électriques. La création de la nouvelle unité reflète les ambitions du constructeur dans le domaine de la mobilité urbaine.

D'après les informations fournies par l'entreprise, la structure en question travaillera en collaboration avec la plateforme Respiro, spécialisée dans l'autopartage et proposant notamment ses services à Madrid.

Ainsi, la Mii devrait bientôt rejoindre la flotte gérée par l'opérateur. Sur ce même segment, le constructeur espagnol a également présenté la Minimó en février dernier. Ce nouveau modèle de voiture électrique de la marque sera compatible 5G. Seat envisage par ailleurs d'enrichir davantage sa gamme de produits sur ce marché dans les années à venir.

Comme l'explique le président de l'entreprise, Luca de Meo :

« Seat est le centre de compétence dédié à la micromobilité du groupe Volkswagen. Cela implique le développement de produits conçus à cet effet pour toutes les marques du groupe, pas seulement pour Seat. »

Des deux-roues disponibles à partir de 2020

Prévue pour un usage urbain, la Seat e-Scooter affiche une autonomie de 115 kilomètres et une vitesse maximale de 100 km/h. Le prototype est en mesure de passer de 0 à 50 km/h en 3,8 secondes. Cela est possible grâce à une motorisation 100 % électrique de 11 kW, soit environ 14,8 chevaux.


Cette puissance équivaut à celle d'une 125cc ayant un couple de 240 Nm, ce qui est amplement suffisant pour couvrir l'ensemble des trajets d'une personne se déplaçant surtout en ville.

Le scooter électrique de Seat se démarque notamment par sa batterie amovible particulièrement facile à retirer. Il pourra par ailleurs être rechargé au domicile des utilisateurs ou auprès des réseaux de stations dédiées. L'entreprise proposera une application mobile pour surveiller à distance et en temps réel le niveau de charge du véhicule.

Comme l'e-Kickscooter, l'e-Scooter présenté au public en novembre dernier en est encore au stade de concept. Toutefois, la marque espagnole prévoit de commercialiser une version de série de ce prototype dès 2020. Elle a ainsi signé un accord de collaboration avec le constructeur barcelonais Silence. Ce dernier fabriquera les deux-roues de Seat dans ses installations de Molins de Rei, une ville sise entre Martorell et Barcelone.