Le secteur de la moto électrique s’enrichit d’un nouvel acteur avec l’arrivée de Sondors. Jusqu’ici, le constructeur basé en Californie s’était plutôt spécialisé dans la fabrication de vélos. Avec la volonté d’étoffer son catalogue et d’élargir son offre, il décide aujourd’hui de concurrencer des géants comme Harley Davidson, et mise sur une politique tarifaire agressive pour séduire les consommateurs.

L'utilité prend le pas sur la performance

Pour essayer de grappiller des parts de marché aux acteurs déjà bien installés, le constructeur fait l'impasse sur la performance pour mieux se concentrer sur l'accessibilité de son modèle baptisé Metacycle.

En effet, au niveau de la puissance, la nouvelle venue ne boxe pas dans la même catégorie que Harley Davidson – une des références du genre –, mais son fabricant veut séduire les motocyclistes avec son prix.

Il faut savoir que le modèle de la marque mythique est affiché à plus de 30 000 euros tandis que celui de Sondors est proposé à partir de 5 000 dollars (un peu plus de 4 000 euros).


Avec la différence, le motocycliste aura largement de quoi contracter la meilleure assurance moto et s'acheter divers accessoires.

Il est toutefois nécessaire de préciser que l'arrivée de ce modèle sur le marché européen reste inconnue à ce jour.

Avec ce modèle, le constructeur vise une clientèle en quête d'une solution fiable de mobilité, sans forcément chercher la performance. La puissance du moteur varie entre 8 et 14,5 kWh.

La batterie est amovible et peut être rechargée indépendamment du véhicule. À pleine charge, elle permet de parcourir jusqu'à 130 km. Cette autonomie est obtenue grâce notamment au poids de l'engin qui a été allégé au mieux et qui ne pèse que 91 kilos.

Le Metacycle intègre aussi des équipements de pointe censés assurer le confort et la sécurité des conducteurs, à l'image des freins à disque hydraulique Brembo.

Une première mise en circulation en octobre prochain

Si son arrivée sur le Vieux Continent reste un mystère, les motocyclistes au pays de l'Oncle Sam devront, eux aussi, s'armer d'un peu de patience.

Le véhicule est déjà disponible en précommande, mais les premières livraisons sont prévues pour le mois d'octobre prochain.