Au fil du temps, la trottinette électrique est devenue le mode de transport privilégié par les touristes. Elle s’adapte parfaitement au mode de vie urbaine et est idéale pour partir à la découverte des sites touristiques bondés. Profitant de cet engouement, les flottes de trottinettes électriques en free-floating se multiplient dans de nombreuses villes françaises, dont la capitale.

42 % des utilisateurs en libre-service sont des touristes

Une étude du bureau 6T parue en juin de l'année dernière a dévoilé que

Plus de 40 % des clients des flottes de trottinettes électriques en free-floating sont des touristes.

Bien qu'il soit un nouveau venu, ce moyen de locomotion silencieux, écologique et économique a su séduire de plus en plus d'usagers français ou étrangers.

Cet engin ne rencontre pas seulement du succès en libre-service. Il a aussi révolutionné les habitudes de vie des individus pour leurs déplacements au quotidien.

D'après Émilien Viart, co-gérant de l'entreprise Trotlib qui est spécialisée dans l'événementiel, la location et le tourisme en trottinettes électriques,

Cet engin s'est peu à peu invité dans la vie quotidienne des gens depuis l'avènement du free-floating.

Pour rappel, la souscription à une assurance trottinette électrique permet au conducteur d'être indemnisé en cas de dommages matériels ou corporels suite à un accident.

Des applications pour les touristes

Étant donné qu'ils sont très populaires dans la majorité des villes du monde, les touristes n'ont aucun mal à adopter ces deux-roues électriques une fois arrivés en France.


Il leur suffit de télécharger une application, comme celle de l'entreprise de trottinettes en libre-service made in France Dott, pour trouver des itinéraires spécialement conçus et découvrir autrement les sites touristiques.

Pour se déplacer en toute liberté

Ce moyen de transport est idéal pour les petits trajets, voire pour flâner dans les rues en toute sérénité et à son propre rythme.

Le gain de temps figure aussi parmi les atouts attribués aux trottinettes, puisque celles-ci peuvent se faufiler aisément entre les voitures.

Emilien Viart explique que

Si auparavant, se déplacer avec ce type d'engin électrique était qualifié de puéril, aujourd'hui il donne une certaine classe à l'utilisateur.

Selon Stéphan Szeremeta, rédacteur en chef du Petit Futé Mag,

Les prestataires de trottinettes ont été mis en avant dans les guides touristiques de Londres ou Berlin afin de promouvoir ce moyen de déplacement pratique ».

Toutefois, certains acteurs du tourisme comme « Le Guide du routard » ne sont pas pour le moment convaincus des qualités de ce moyen de déplacement qu'ils jugent trop dangereux et pas fiable. Ce qui pourrait mettre un frein à son essor.