Soutenus par d’excellentes conditions météorologiques, les chiffres de vente de motos dans l’Hexagone sont assez encourageants en 2019. En effet, depuis janvier, le marché français affiche une progression de près de 12,2 % par rapport à l’année dernière. Concrètement, pour toutes les cylindrées, le secteur des deux-roues motorisés a enregistré 144 400 nouvelles immatriculations jusqu’à fin août dernier.

Dans l’ensemble, les acteurs majeurs du marché français des deux-roues sont satisfaits de leurs résultats au terme des huit premiers mois de l’année 2019. En effet, leur bilan était globalement positif sur cette période. Par ailleurs, grâce à une météo plus que favorable, juillet a renforcé la croissance des ventes dans l’Hexagone.

Les livraisons au cours de ce seul mois ont augmenté de 18,8 % par rapport à l’an dernier, avec 22 133 nouvelles immatriculations enregistrées. Pour pouvoir mesurer l’ampleur de cette hausse, il faut se référer aux derniers chiffres dépassant ce volume de vente qui remontent à juillet 2010, avec 24 285 unités livrées.


Un marché en bonne santé

En France, le marché des 125 cm3 a été gravement affecté par l’entrée en vigueur de la formation obligatoire de 7 heures pour les motards.

Ce segment commence néanmoins à se redresser depuis janvier 2019 d’après les chiffres présentés par les analystes. Autrement dit, les conducteurs de deux-roues se sont progressivement adaptés à cette nouvelle mesure.

Par ailleurs, le segment des petites cylindrées est actuellement stimulé par le lancement de nouveaux modèles de scooters à fort potentiel de ventes tels que le MP3 de Piaggio, le X-Max de Yamaha ou encore le Forza de Honda.

La progression des livraisons est aussi soutenue par l’arrivée récente de petits deux-roues au style rétro
à l’instar des modèles proposés par Bullit ou Mash.

De leur côté, les moyennes et les grosses cylindrées affichent également des résultats plus que satisfaisants. Selon les spécialistes du secteur, si les chiffres de vente actuels se confirment (progression de 11,3 % sur les huit premiers mois), le bilan des constructeurs sur ce segment pourrait atteindre des records d’ici la fin de l’année.

En somme, le marché français des deux-roues se porte particulièrement bien en 2019, tous segments confondus.

Une croissance portée par une marque

L’évolution globale des chiffres de ventes constatée actuellement sur le marché français des motos est notamment favorable au développement des activités en assurance deux roues.


Dans ce contexte, Royal Enfield mérite une mention spéciale en raison de sa grande contribution à la croissance enregistrée dans le secteur. En effet, la marque indienne a réalisé une des plus belles progressions de l’année, avec des ventes en hausse de 68 % par rapport aux huit premiers mois 2018.

Peu connu jusqu’ici, le constructeur a rencontré un succès populaire grâce à ses 650 bicylindres : Royal Enfield Interceptor et GT. Ces modèles sont très prisés des motards français depuis le début de l’année.

Cependant, les grands constructeurs restent encore des valeurs sûres dans le secteur. La tête du classement est nettement dominée par les marques japonaises :

  • Yamaha (16 962 nouvelles immatriculations) ; 
  • Honda (13 339 ventes) ; 
  • Kawasaki (11 824 unités écoulées).

Néanmoins, BMW a pu décrocher une place sur le podium, avec ses 12 427 unités livrées depuis janvier dernier. La marque allemande se retrouve ainsi en 3ème position, entre Honda et Kawasaki.