La santé de nos animaux : des dépenses toujours plus importantes

13,5 millions de chats, 7,3 millions de chiens et un peu plus de 6 millions de NAC (Nouveaux animaux de Compagnie). Des animaux de plus en plus nombreux au sein des foyers français mais également de plus en plus choyés. Les dépenses liées aux animaux domestiques progressent chaque année, notamment en raison des frais de vétérinaires qui ont bondi en l'espace de 10 ans.

Le nombre d'actes vétérinaires réalisés en France grimpe, de même que leur prix. L'identification de l'animal par exemple est désormais réalisée par plus de 80% des Français, là où ils étaient 72% en 2017. Et question tarif, la consultation est passée de 35€ au milieu des années 2000 à plus de 60€ aujourd'hui. Une hausse de plus de 70% qui obligent les Français à se tourner vers des solutions d'assurances.


La mutuelle animaux : en progression, mais pas encore automatique

Pour faire face à ce budget qui ne cesse d'augmenter, les Français sont toujours plus nombreux à se tourner vers les mutuelles animaux.

"Environ 5% des Français pensent à faire assurer la santé de leur animal. C'est peu. Si le geste est banal dans les pays du nord où 80% des chiens et chats sont protégés par un contrat d'assurance, au même titre que le reste de la famille, la démarche prend du temps à s'installer en France. Néanmoins, les mentalités évoluent et le secteur progresse d'environ 25% chaque année, preuve que le sujet prend de l'ampleur." Précise Fabien Soccio, Responsable des études chez LeComparateurAssurance.com

Une analyse renforcée par l'âge moyen de souscription d'un contrat d'assurance qui tend à prouver que les jeunes animaux sont de plus en plus assurés. 70% d'entre eux ont moins de 3 ans lors de la mise en place du contrat de mutuelle. C'est même 32% de ces animaux qui en bénéficient dès leur première année de vie. Un bon réflexe pour rentabiliser les contrats sur les premiers gestes : vaccins, stérilisation, etc. D'autant que les contrats se montrent aujourd'hui accessibles et ne se limitent pas aux chiens et chats. Les lapins, furets, oiseaux et autres rongeurs sont également pris en charge et voient leur dépenses de santé être remboursées.

De 150€ à près de 700€ à l'année

Selon les animaux, les prix des mutuelles varient très largement. Les mutuelles chiens affichent ainsi les primes les plus importantes de notre étude : 255€ de cotisation moyenne et jusqu'à 685€ pour des contrats dits premium. Derrière suivent les lapins, les furets et les perroquets. Sous la barre des 200€, nous retrouvons ensuite les mutuelles pour chats, les chinchillas et les cobayes.

Côté garanties, les propriétaires d'animaux restent majoritairement sur des formules économiques. 70% des propriétaires de chien et 88% des propriétaires de chat font ainsi le choix d'une assurance entrée de gamme. Un choix probablement guidé par des raisons tarifaires.

Le Bouledogue Français et le chat Européen star des foyers Français

Question race, les Français ont leurs préférences. Et l'étude menée par LeComparateurAssurance.com laisse entrevoir un comportement bien différent selon que l'on adopte un chien ou un chat.

En effet, lorsqu'il s'agit d'adopter un représentant canin, les Français se montrent plutôt exigeants. Preuve en est, les bâtards sont complètement absents des races les plus couramment assurées. Autre enseignement, les chiens de petites tailles se montrent plus choyés par leurs maîtres que les chiens de grandes tailles. C'est pourquoi nous retrouvons sur le podium des races les plus assurées le Chihuahua, le Yorkshire Terrier et, à la première place, le Bouledogue français.


Côté félins, la logique semble bien différente. Les rois sont ici le Chat Européen et le Chat de gouttière. Des chats qui se trouvent bien souvent en bas de chez soi, dans nos jardins et nos rues. Pour compléter le podium : le Maine Coon, chat à poil mi-long originaire des Etats-Unis.

Enfin, les prénoms qui ont la côte ne bougent pas trop. Les gourmands semblent apprécier Oreo tandis que les amoureux de Disney optent pour Nala, Simba ou Tigrou.

  

Méthodologie : L'étude exclusive du site LeComparateurAssurance.com a été effectuée sur la base des primes d'assurance animaux proposées par ses assureurs partenaires. 876 566 tarifs ont été analysés entre Janvier et Décembre 2018.