Le buzz est parti d’une vidéo montrant un alligator se promener dans un parc à Philadelphie, aux États-Unis. Elle a été vue par des milliers d’internautes et a attisé la curiosité de nombreuses personnes. Invité sur la chaîne américaine CNN, le propriétaire indique qu’il s’agit d’un animal de soutien émotionnel. Il l’a adopté alors qu’il traversait une période difficile.

Un alligator inoffensif qui accepte de faire un câlin. C'est ce qu'ont découvert les personnes qui se sont promenées au Love Park, à Philadelphie, le 26 août 2022. Certains n'ont d'ailleurs pas hésité à filmer la scène et l'ont partagée sur les réseaux sociaux. Depuis, l'animal, baptisé Wally par son propriétaire, est devenu une star sur les plateformes en ligne. Domestiqué, il n'est plus aussi dangereux que les prédateurs de son espèce, assure Joseph Henney, celui qui l'a adopté. Il vit avec lui et le côtoie au quotidien depuis près de six ans. Il l'a en quelque sorte aidé à surmonter des phases dépressives qu'il a dû traverser.


Aucun signe d'agressivité

Le comportement de l'animal peut surprendre avec le nombre d'attaques enregistrées aux États-Unis, notamment en Floride. Un article publié par un site d'information français fait état de 442 attaques de 1948 à 2021 dans cet État américain. 26 personnes en ont succombé, d'après le même média.

Wally ne présente pas ce danger, affirme Joseph Henney, lui-même spécialiste des reptiles depuis plus de 30 ans. Il indique, au contraire, que son alligator se distingue par son comportement. Depuis son adoption, l'animal ne s'est jamais montré agressif ou dans un état de colère. Son caractère lui permet même de profiter du lit de son propriétaire qui peut l'affilier à un contrat d' assurance animaux. Il a également attiré l'attention de plusieurs personnes venues le voir après avoir appris ce trait qui lui est particulier.

Aujourd'hui, il fait partie des rares alligators qui ne risquent pas de mordre les individus qui l'approchent. Il a même été inscrit au concours pour remporter le titre de l'animal préféré des ménages aux États-Unis. Dans la liste, il a devancé un chinchilla qui se place devant un chien ainsi qu'un cheval mustang. Wally a obtenu une reconnaissance officielle en tant qu'animal de soutien émotionnel en 2018, comme l'indique sa carte d'enregistrement.

Une vidéo qui a fait réagir des milliers d'internautes

Joseph Henney a adopté cet alligator six ans auparavant alors qu'il suivait un lourd traitement pour le cancer. Une situation qui l'a mis dans un état dépressif. L'animal lui a été offert par un ami qui l'a pris en Floride, il avait tout juste un an. Il lui a été d'une aide précieuse, en lui apportant un soutien affectif. Ce qui représente d'ailleurs le rôle des animaux de soutien, selon les spécialistes.

Ils sont au côté de leurs propriétaires souffrant d'une maladie mentale tel qu'une dépression, l'anxiété ou le TDAG. Ils les aident à gérer leurs troubles et contribuent à leur apaisement.

La vidéo de Joseph Henney et Wally a été vue par plus de 122 000 internautes. Elle a été publiée sur un compte TikTok dédié à l'animal, qui réunit près de 71 000 fans. Une autre publication susur Twitter a également généré pas moins de 177 000 réactions. Elle montre l'animal profitant des jets d'une fontaine de Love Park, à Philadelphie. Il disposait d'une laisse qui permettait au propriétaire de le tenir.

En général, les alligators ne reçoivent pas un tel traitement au Floride où ils présentent un réel danger pour les habitants. Ils sont maintenus en captivité ou mis sous euthanasie après avoir été attrapés. Joseph Henney soutient que le sien n'a jamais mordu une personne depuis qu'il vit avec lui.