Santé publique France relate que plus de 93 % des victimes du Covid-19 dans l’Hexagone avaient plus de 65 ans. En marge de la pandémie, l'espérance de vie va au-delà de 80 ans dans les pays les plus développés. Cette situation est notamment liée aux progrès réalisés dans la médecine. Certains spécialistes avancent également que les animaux domestiques y contribuent.

Pour espérer vivre mieux et plus longtemps, les personnes âgées doivent-elles souscrire une assurance chat ou chien, outre leur mutuelle senior ? Une étude réalisée par l'Université de Toronto (Canada) révèle en effet que les personnes qui possèdent un animal de compagnie sont moins susceptibles de contracter des pathologies cardiovasculaires.

Elle révèle également que les thérapies qui impliquent des chiens ou des chats sont bénéfiques pour la santé mentale des patients souffrant de dépression. À noter que ce trouble survient fréquemment chez les seniors, qu'ils travaillent encore ou aient pris leur retraite. Les chercheurs montrent par ailleurs qu'avoir un animal de compagnie permet de lutter contre l'isolement.


Des bienfaits différents selon qu'il s'agit de chat ou de chien

Les personnes âgées souffrent souvent d'ostéoporose ou d'arthrose. Selon l'équipe de l'Université de Toronto, un chat peut les soulager. Ils soulignent néanmoins que la thérapie avec cet animal ne doit pas être séparée du traitement prescrit par un rhumatologue.

Les scientifiques canadiens avancent que les ronronnements d'un chat contribuent au renforcement des os, freinant ainsi le développement de l'arthrose et limitant les risques de fracture. De même, ils accélèrent la cicatrisation des blessures.

Pour sa part, le chien d'être moins exposé aux AVC et aux crises cardiaques. Caroline Kramer, professeur de médecine de l'Université de Toronto et endocrinologue, ajoute :

Vivre avec un chien s'accompagne toujours d'une augmentation quotidienne d'exercices physiques ce qui contribue à baisser la pression artérielle et présenter un meilleur taux de cholestérol.

La spécialiste affirme que grâce à son chien, elle a pu accroître sa dose quotidienne d'activité physique.

Être plus heureux grâce à son chien

Par ailleurs, Caroline Kramer précise que son Schnauzer lui procure de la joie. Cette idée est partagée par nombre de propriétaires de chien qui affirment éprouver un tel sentiment rien qu'avec un simple regard de l'animal. Les chercheurs canadiens expliquent ce phénomène par la hausse du taux d'ocytocine dans l'organisme. Cette hormone est associée à l'amour, mais aussi au lien social.


De leur côté, des scientifiques japonais ont révélé que l'attachement entre l'Homme et l'animal domestique est favorisé par l'ocytocine. Cette affection peut être comparée à celle d'une mère à l'égard de son nouveau-né.

Pour le maître et son chien, il en résulte toutes sortes de liens forts, dont la confiance, la générosité et l'empathie. Les chercheurs affirment même que cette faculté est propice à la libération de sérotonine, plus connue sous le nom d'hormone du bonheur.