À l’heure actuelle, le nombre de propriétaires d’animaux de compagnie sur la planète ne cesse d'augmenter. Un phénomène qui se produit notamment dans quelques pays émergents. Mieux encore, les maîtres accordent un budget de plus en plus conséquent à leurs compagnons. Autant de facteurs qui promettent un bel avenir pour le marché.

À travers le monde, le marché des animaux de compagnie est amené à se développer d'ici les prochaines années. Le gérant de Robeco remarque que la demande progresse généralement chez les individus de 25-40 ans. Dans plusieurs pays, un nombre croissant de millennials voit les animaux comme une alternative aux enfants, précise Richard Speetjens.

La génération Z (née après 1996) et les millennials sont devenus adultes, ajoute John Plassard, directeur des investissements chez Mirabaud. Comparé à leurs aînés, ceux-ci suivent le mode de vie des détenteurs d'animaux dans une plus grande dimension, poursuit-il. L'expert explique que seulement 32 % des maîtres sont âgés de 61 ans et plus.


Des dépenses gonflées

Une classe d'âge qui regroupe les personnes nées pendant la période de baby-boom. En revanche, les foyers plus jeunes représentent 62 % des propriétaires.

De surcroît, les générations Z et les millennials envisagent de consacrer un budget plus conséquent pour leur animal de compagnie. Morgan Stanley Research informe ainsi que les dépenses annuelles des foyers pourraient monter en moyenne jusqu'à :

  •  1 292 dollars d'ici quatre ans ;
  •  1 909 dollars à la fin de la décennie.

Soit respectivement 312 dollars et 929 dollars de plus que la valeur enregistrée en 2020. Dans ce cadre, les organismes d'assurance animaux peuvent notamment espérer une hausse des souscriptions.

Par ailleurs, Richard Speetjens affirme que l'amplification des dépenses dans les grands pays développés :

S'accompagne aussi d'un essor de la demande en provenance de pays émergents comme la Chine, l'Inde ou la Corée du Sud ces dernières années.

Pour indication, l'Allemagne, la France et la Grande-Bretagne pèsent beaucoup sur le marché des animaux de compagnie. Cependant, les États-Unis occupent pour l'instant la plus importante part sur ce dernier.

Des propriétaires de plus en plus nombreux

Pour la croissance de la filière, le gérant de Robeco souligne en outre :

Un autre élément important est que les maîtres traitent de plus en plus leurs compagnons à quatre pattes comme des membres de leur famille.

Relativement à ce constat, une enquête de l'American Pet Products Association (APPA) dévoile quelques informations clés. D'après le sondage, parmi les propriétaires d'animaux de compagnie :

  •  29 % se disent prêts à privilégier les besoins de leur compagnon avant les leurs ;
  •  37 % contracteraient des dettes en cas de nécessité pour régler les soins d'une bête ;
  •  69 % sont totalement d'accord pour considérer leur animal en tant que membre à part entière de la famille.

Enfin, Richard Speetjens spécifie que le futur développement sera poussé principalement par :

  •  L'augmentation des achats d'animal de compagnie à l'échelle du globe ;
  •  Une accélération constante des dépenses accompagnant la possession.

Ainsi, le professionnel indique que les propriétaires fournissent à leur animal une alimentation plus fraiche et plus saine. De plus, il révèle que les dépenses de santé augmentent :

[…] En raison de la prévalence grandissante des maladies zoonotiques, etc.