Outre-Rhin, un projet de loi visant à améliorer le bien-être des chiens a été déposé par la ministre allemande de l'Agriculture. S’il passe, les propriétaires seront tenus de promener leur animal deux fois par jour. Chaque sortie doit durer au moins une heure. D’autres mesures fortes sont également prévues par le texte.

L'an dernier, l'Allemagne recensait plus de 9 millions de chiens de compagnie. Concrètement, près d'un ménage sur cinq en possède dans le pays, comme l'a indiqué le média Deutsche Welle. Il s'agit ainsi d'un marché à fort potentiel pour les professionnels qui développent des activités liées à ces canidés (petfood, assurance animaux, toilettage, garde, etc.).

Le 19 août dernier, Julia Klöckner, ministre allemande de l'Agriculture, a présenté une proposition de loi destinée à protéger les chiens. La date à laquelle le texte sera voté n'a pas encore été communiquée. En tout cas, les 16 Länder allemands devront l'appliquer s'il est adopté.


Une mesure qui ne fait pas l'unanimité

La proposition de loi de Julia Klöckner envisage de rendre obligatoires deux promenades quotidiennes d'au moins une heure pour les chiens. Selon la ministre allemande, il est scientifiquement prouvé que ces animaux réclament un minimum d'activité et ont besoin d'être en contact avec les stimuli environnementaux.

Les propriétaires de chiens n'adhèrent pas tous à cette mesure. Nombre d'entre eux indiquent notamment que la durée de l'exercice que ces animaux doivent effectuer par jour dépend de plusieurs facteurs. En font partie leur âge, leur état de santé et leur race. Ainsi, il semble irréaliste d'appliquer la même règle pour l'ensemble des chiens. Udo Kopernik, porte-parole de l'Association allemande des éleveurs de chiens, estime toutefois que la mesure partait d'une bonne intention.

La déclaration de la ministre lors de la présentation de son projet de loi le démontre d'ailleurs :

Les animaux domestiques ne sont pas des peluches et leurs besoins doivent être pris en compte.

Les autres mesures prévues par la proposition de loi

Le projet de loi déposé par Julia Klöckner comprend d'autres mesures ayant pour but d'améliorer le bien-être des chiens. Parmi celles-ci figure par exemple l'interdiction pour les maîtres de garder leur animal attaché durant de longues heures. Ils doivent également éviter de le laisser seul toute une journée.


Le texte cible également les éleveurs de chiens. Ces derniers ne pourront plus détenir à la fois plus de trois chiennes avec leurs petits. Par ailleurs, la température maximale et la superficie minimale de l'habitation des canidés devront respecter des normes. La ministre allemande souligne :

Avec les températures extrêmes actuelles, nous devons nous assurer que nous pouvons éviter la souffrance pour les animaux.

Certains médias ont soulevé des questions concernant l'application de la nouvelle réglementation. Selon eux, vérifier qu'un lieu est conforme aux besoins d'un animal est encore possible. En revanche, il n'est pas du tout évident de surveiller la fréquence des promenades et leur durée.