La canicule représente un danger pour les chats et les chiens

Difficultés à respirer, perte d’appétit, léthargie ou encore halètement ininterrompu sont des signes qui peuvent indiquer qu’un chien ou un chat supporte mal la chaleur.

Contrairement aux humains pour qui la transpiration assure une régulation thermique, les chats et les chiens ne disposent que de quelques glandes sudoripares entre les coussinets.

Trop petites, elles ne leur permettent pas de refroidir leur corps. Il convient donc d’aider ces animaux domestiques à faire face aux fortes chaleurs. Quelques gestes simples suffisent d’ailleurs pour le faire : les inviter à se rafraîchir régulièrement et leur aménager un lieu de vie frais et aéré.

Un cadre de vie sain et à l’abri de la chaleur

Pour protéger les chats et les chiens de la canicule, il faut être attentif à leur cadre de vie et s’assurer qu’il est suffisamment aéré. En lieu confiné, ces animaux peuvent effectivement subir des coups de chaleur susceptibles d’entraîner leur mort. Il faut ainsi les installer à l’abri de la chaleur et dans une pièce ventilée. Cela est d’autant plus valable pour le chat qui reste à l’intérieur de la maison.


Une adaptation de l’alimentation est également nécessaire. Il est conseillé de toujours laisser de l’eau dans leur gamelle. Des pâtées sont également plus appropriées que des croquettes sèches. La nourriture humide contribue à les hydrater, notamment s’ils ne boivent pas suffisamment d’eau.

Pour aider les chats à se rafraîchir, il peut être nécessaire de tremper régulièrement leurs pattes dans de l’eau fraîche, de passer un gant de toilette humide à travers leur corps ou de les vaporiser avec un brumisateur.

Pour les chiens, il n’y a rien de plus efficace qu’une baignade dans de l’eau fraîche pour les rafraîchir. Installer un tapis rafraîchissant ou une serviette mouillée à la maison sera également utile, car ils pourront s’y allonger. Il faut par ailleurs éviter de les raser, car les poils les protègent de la chaleur.

Tous ces gestes sont indispensables pour leur éviter une défaillance respiratoire ou cardiaque. En effet, en cas de fortes chaleurs, ces animaux se servent de leur respiration pour contrer la chaleur. Ce geste sollicite énormément d’énergie et peut conduire à un épuisement du cœur.

Des gestes naturels différents chez les chats et les chiens

Les chats comme les chiens ont chacun leur manière de se rafraîchir durant l’été. Ainsi, les chiens se servent du halètement : ils respirent plus rapidement afin d’évacuer la chaleur.


Néanmoins, lorsque l’animal halète sans arrêt, cela peut être le signe d’un problème lié à la chaleur ou d’une autre pathologie. Dans ce cas, il est nécessaire de le faire examiner par un vétérinaire. Les soins seront indemnisés si le propriétaire a souscrit une assurance chien avec les garanties appropriées.

À noter qu’un chien qui creuse des trous à l’extérieur et qui s’y réfugie se comporte normalement. Il essaie en effet de se rafraîchir au moyen de la couche encore froide du sol. Le promener durant les heures les plus fraîches le matin ou en fin de soirée s’avère aussi utile.

En revanche, il faut éviter de le laisser courir sous la chaleur. Enfin, pour l’aider à se rafraîchir, le propriétaire doit régulièrement brosser son pelage.

Concernant le chat, son origine désertique lui donne un avantage par rapport au chien. Ainsi, il a le réflexe naturel de s’installer dans un espace plus frais en cas de fortes chaleurs. Cet animal de compagnie se nettoie également avec sa salive pour se rafraîchir. À ceci s’ajoute un système urinaire qui lui permet de mieux conserver dans son organisme l’eau qu’il boit.