Le nombre de chats et chiens obèses au Royaume-Uni est passé de 8 % il y a deux ans à environ 12 % actuellement. C’est ce que révèle le quotidien britannique The Independent. Outre les dangers pour l’animal, les vétérinaires commencent à sentir la fatigue, si bien qu’ils ont décidé d’investir dans des monte-charges pour les soulever.

De plus en plus de chats et de chiens sont victimes d'obésité au Royaume-Uni selon les chiffres avancés par The Independent. Il y a deux ans, 8 % d'entre eux ont été affectés par ce problème. À l'heure actuelle, le chiffre est passé à environ 12 %.

Aux États-Unis, une hausse de 169 % pour les chats et 158 % pour les chiens a été observée en dix ans, selon une étude du Banfield Pet Hospital parue en 2017. Cette prise de poids excessive n'est pas sans conséquence chez les propriétaires et les vétérinaires, qui ont fini par se doter de machines pour surélever l'animal.


Les propriétaires et les vétérinaires commencent à s'épuiser

D'après une étude réalisée à la demande de Direct Line, compagnie spécialisée dans les assurances pour animaux de compagnie, soulever régulièrement des chiens et des chats en surpoids épuise les vétérinaires. 42 % d'entre eux ont ainsi avoué s'être équipés de machines leur permettant d'effectuer mécaniquement cette tâche. Une initiative qui vise notamment à réduire le risque de blessure.

Les propriétaires pourront également en avoir besoin. En effet, 13 % des personnes qui possèdent un chien ont avoué avoir déjà ressenti une fatigue musculaire ou des contusions en soulevant régulièrement leur animal en surpoids.

Pour récolter ces données, 2 100 vétérinaires et propriétaires d'animaux ont été sollicités dans le cadre de cette enquête. Cette dernière révèle en même temps une forte hausse du nombre de chiens et chats atteints d'obésité. En effet, environ 1 million de personnes vivant avec un chat ont découvert ce problème chez leur animal de compagnie cette année. Du côté des propriétaires de chien, ce chiffre s'élève à 1,7 million.

Diverses maladies associées à l'obésité

Selon la Société royale pour la prévention de la cruauté envers les animaux (RSPCA), l'obésité peut entraîner de graves troubles de santé. Elle peut notamment être à l'origine d'hypertension artérielle, de diabète, de problèmes respiratoires, de maladies cardiaques ou encore de cancer. Ces pathologies sont-elles prises en charge par l'assurance animaux ?


En tout cas, une fois l'obésité diagnostiquée, le propriétaire doit réagir promptement. En effet, ses conséquences sont susceptibles de réduire la qualité et l'espérance de vie de son animal. Pour reconnaître le problème, il faut observer le comportement de ce dernier. Un chat obèse peut par exemple traîner ses pattes et se déplacer uniquement pour se rapprocher de sa gamelle.

Chez les chiens, les risques semblent plus élevés chez les carlins. Les trois quarts des individus appartenant à cette race sont en effet obèses, comme l'indiquent les vétérinaires britanniques.

Face à une telle situation, le propriétaire doit faire plus attention à la quantité de croquettes donnée à son animal de compagnie.