Dans l’Empire du Milieu, les particuliers comme les entreprises sont, à partir de cette année, notés selon la confiance qu’ils méritent. En est-il de même de leurs compétences en tant que propriétaires de chiens ? En tout cas, les Chinois considèrent ces compagnons à quatre pattes comme de véritables valeurs marchandes.

Dans les ménages français, les animaux domestiques constituent des membres à part entière de la famille. Leurs propriétaires se préoccupent tellement de leur bien-être qu'ils souscrivent une assurance chien pour leur assurer la meilleure protection possible. La situation est quelque peu différente en Chine, même si un système de crédit social est censé être mis en place au niveau national.

Le gouvernement chinois veut faire en sorte de récompenser les citoyens les plus méritants dès cette année. Dans cette optique, les faits et les gestes des populations seront surveillés.

Ceux qui adoptent un comportement exemplaire pourront par exemple prétendre à une promotion sur leur lieu de travail, ainsi qu'à un logement social.

Contrôler les chiens comme avec les naissances ?

Dans la province du Shandong en Chine se trouve une localité appelée Jinan. Cette ville touristique est connue pour infliger une discipline rigoureuse aux propriétaires d'animaux. Ces derniers n'ont notamment le droit d'élever qu'un seul chien.


Si les pouvoirs publics découvrent un autre animal dans le foyer, celui-ci sera condamné à mourir. Les gros spécimens du Tibet seront-ils épargnés sachant qu'ils comptent parmi les animaux de compagnie les plus plébiscités à l'heure actuelle ?

En tout cas, les autorités chinoises disent avoir l'intention de surveiller la manière dont les maîtres prennent soin de leur chien. C'est la raison pour laquelle un permis de 12 points a été instauré.

Encore faut-il que les Chinois concernés soient majeurs pour pouvoir s'occuper de l'animal tous les jours. Étant donné que les contrôles pourront être effectués à tout moment, les personnes impliquées devront toujours avoir leur permis à portée de main.

Des règles assez classiques à suivre

Le non-respect des règles imposées aux maîtres de chiens est punissable d'une amende qui oscille entre 25 et 63 euros. Par ailleurs, les contrevenants encourent une perte de points. S'ils cumulent les sanctions, les propriétaires peuvent ne plus disposer d'aucun point sur leur permis. Dans ce cas, leur animal domestique risque de leur être retiré. Pour pouvoir le récupérer, il faut de nouveau gagner des points.

Voici une liste non exhaustive des règles que les personnes qui possèdent un chien doivent scrupuleusement respecter :

  •  Tenir l'animal en laisse et veiller à garder une distance de 1,5 mètre avec lui lors des sorties à l'extérieur du domicile. 
  •  Ramasser les excréments qu'il laisse sur son passage. 
  •  Éviter de le promener dans n'importe quel lieu public.