En plus du plaisir obtenu, la consommation de chocolat présente de nombreux bienfaits pour l’organisme. Il faut cependant veiller à ce qu’un chien ou un chat n’en mange pas. En effet, le chocolat est loin d’avoir des vertus pour eux, bien au contraire. Une substance présente dans le cacao, appelée théobromine, le rend toxique pour ces animaux.

Les fêtes comme Pâques sont l'occasion pour la famille de se faire plaisir avec du chocolat. La quantité consommée peut exceptionnellement augmenter en ces périodes, simplement pour célébrer l'évènement. Cependant, si ce produit est autant apprécié et même recommandé pour les humains, il est à proscrire aux animaux de compagnie. Le chocolat contient en effet une substance qui le rend dangereux pour ces derniers. Les conséquences peuvent être graves si l'animal n'est pas pris en charge rapidement. D'ailleurs, en cas d'ingestion accidentelle, il est important de contacter directement un vétérinaire. L'intervention doit être rapide pour augmenter ses chances de survie.

Des risques de troubles digestifs et nerveux

Les propriétaires de chats ou de chiens doivent ainsi redoubler de vigilance pendant les périodes de fête. Que ce soit pour les fêtes de Pâques, les festivités de Noël ou Halloween. Ce sont des moments où le chocolat peut circuler en grande quantité dans la maison. Des périodes durant lesquelles les animaux de compagnie s'exposent donc aussi au danger. La consommation de chocolat peut en effet provoquer divers troubles chez eux.

Il est possible que l'animal ait des problèmes de respiration, des troubles digestifs et cardiaques ainsi que de l'hyperthermie. Il peut aussi être sujet à des vomissements, des tremblements, une agitation ou une soif accrue.

Pour limiter les risques, le chocolat et les préparations à base de chocolat doivent être mis hors de portée de l'animal.

Si toutefois, les précautions n'ont pas suffi et qu'il en a ingéré accidentellement, il faut contacter un professionnel. Un traitement adapté sera prescrit. Les soins peuvent être pris en charge par l'assurance animaux si le propriétaire en a souscrit une.


Un niveau de toxicité différent selon le produit

La réactivité est cruciale en cas d'intoxication due au chocolat. Si l'intervention se fait dans les plus brefs délais, l'animal guérira plus rapidement. Il faut en revanche éviter d'intervenir soi-même en provoquant des vomissements . Seul un professionnel peut en effet connaître le traitement approprié. Il faut dans ce cas lui faire part des détails de l'incident, l'informer de l'heure de l'ingestion. Le type de produit consommé et la quantité doivent aussi être précisés, les troubles étant différents selon sa composition.

En principe, le niveau de toxicité augmente avec le taux de cacao présent dans le chocolat. Cela ne signifie cependant pas que le chocolat blanc soit inoffensif. Il est proscrit chez les chats et les chiens au même titre que le chocolat noir. Le risque provient de la substance appelée théobromine, un alcaloïde que contient le cacao.

Le chocolat blanc en renferme en quantité réduite en raison du faible taux de cacao. Il reste néanmoins dangereux pour les animaux domestiques du fait de sa forte teneur en graisse et en sucre.