Davantage d’entreprises intègrent des animaux domestiques dans leurs locaux

De nombreuses personnes peuvent vouloir passer des vacances avec leur animal domestique à l’autre bout du monde, qu’elles voyagent seules, entre amis ou en famille. D’ailleurs, certaines compagnies d’assurance se spécialisent dans la couverture des animaux de compagnie afin de leur offrir une protection maximale, notamment en cas de problème de santé.

Un séjour dans un pays tropical peut par exemple amener le propriétaire à faire vacciner son chien ou son chat. Ainsi, il évitera que son animal ne contracte des maladies transmissibles à l’homme telles que la rage. Désormais, ce type d’assurance profite également à de plus en plus d’employés de bureau. Explications.


Un concept profitable à tous les collaborateurs ?

Certains employeurs sont persuadés que leurs employés améliorent leur productivité lorsqu’ils sont en présence d’un animal domestique. En effet, si nombre d’entreprises tentent de séduire et de fidéliser leurs collaborateurs en leur offrant des avantages en nature tels que la voiture de fonction, d’autres se montrent révolutionnaires.

Certaines entreprises œuvrant dans le secteur tertiaire estiment que le fait d’autoriser la présence d’animaux dans les locaux permet d’attirer de nouveaux talents.

Barbanews rapporte aussi que les employés peuvent apprécier ce nouveau concept dans la mesure où ils ne laisseront pas leur chien seul au domicile jusqu’à la tombée de la nuit.

La présence d’animaux contribue également à la réduction du niveau de stress, surtout pendant les journées particulièrement rythmées, sans mentionner son impact sur la gestion de la vie personnelle. Il a également été démontré que l’insertion du chien en milieu professionnel renforce non seulement la concentration, mais aussi la communication.

L’exemple du site de vente électronique Amazon

Si de plus en plus de sociétés manifestent un certain intérêt pour le concept de « pets at work », sa mise en place nécessite l’aval des responsables hiérarchiques. Le consentement des collaborateurs est également requis, l’environnement de travail impliquant des espaces partagés.


Encore faut-il que les employés s’assurent que leur animal domestique ne nuit pas à la santé de leurs collègues. De ce fait, certaines entreprises pourraient exiger des propriétaires de chien ou de chat la souscription d’une assurance animaux. Il en est de même pour les vaccins.

Amazon, le site de vente en ligne, s’est récemment lancé dans cette démarche en permettant aux employés du siège (Seattle) d’être escortés par leur animal sur leur lieu de travail. Des espaces dédiés aux compagnons à quatre pattes ont d’ailleurs été aménagés à cet effet, de manière à leur procurer un confort optimal. À l’heure actuelle, plus de 6 000 chiens sont accueillis dans les enceintes de l’enseigne.