Depuis quelques jours, les Français suivent avec une attention particulière les prévisions météo, afin de s’informer de l’évolution de la vague de chaleur sans précédent qui s’est abattue sur leur territoire. Ce phénomène ne cesse d’engendrer des inconforts, si ce n’est pire, que ce soit sur les humains ou sur les animaux.

Le 21e siècle a connu son lot de bouleversements climatiques, le plus fréquent étant les vagues de chaleur. Elles se font de plus en plus fréquentes, gagnant en intensité chaque fois. Ce phénomène peut survenir brusquement, ne laissant pas le temps au corps humain (et animal) de s'adapter.

Face à la vague de chaleur qui a déferlé sur le territoire français ce mois-ci, les associations de défense des animaux ont été particulièrement actives. Elles n'ont eu de cesse de mettre l'accent sur les dangers provoqués par cette chaleur, tout en prodiguant des conseils avisés pour assurer le confort des animaux.

Des données météo alarmantes

Depuis le 15 juin, le thermomètre a commencé à s'affoler dans l'Hexagone. Les météorologues s'accordent à dire que c'est la vague de chaleur la plus précoce jamais enregistrée . Ce pic de chaleur s'est fait durement ressentir aussi bien chez les Français que chez leurs petits compagnons. En effet, les animaux de compagnie peuvent également souffrir de la chaleur et en tomber malade. Une situation qui souligne plus que jamais l'utilité de se munir d'une bonne assurance animaux.

Cette précocité n'est pas la seule information inquiétante nouvellement répertoriée en ce début d'été. Le samedi 18 juin 2022, avec son indicateur thermique national (moyenne des températures minimale et maximale journalière des 30 stations les plus représentatives de l'ensemble du territoire français) qui a atteint 27,38 °C, a été classé comme étant la seconde journée de juin la plus chaude. Toutefois, le record revient toujours à la journée du 27 juin 2019, avec ses 27,95 °C.

L'écart de la température par rapport à la normale (ou anomalie thermique) était de 8,86 °C, un chiffre qui rafle la deuxième place, juste après celui de 9,13 °C enregistré le 16 décembre 1989. Au sujet de la température proprement dite, le jeudi 16 juin, Saint-Jean-de-Minervois a enregistré un pic de 40 °C. Ce chiffre a ensuite souvent été dépassé par d'autres villes les jours suivants. Certaines d'entre elles ont même connu une chaleur dépassant les records qu'elles n'ont jamais enregistrés.


De gestes simples pour apaiser les animaux

Toute cette chaleur représente un risque pour les animaux. Certaines personnes ont la mauvaise habitude de négliger les petits oiseaux sauvages qui volètent et nichent près des lieux d'habitation. La ligue de protection des oiseaux (LPO) incite les citoyens à recueillir ceux qui sont en détresse ou à mettre de l'eau à leur disposition. De petits animaux à quatre pattes ou rampants pourraient également en avoir besoin.

Concernant les animaux de compagnie, les propriétaires ont souvent l'habitude de les emmener avec eux en voiture et de les laisser sans surveillance dans le véhicule. Parfois, ils ne se rendent pas compte du danger que cela représente. Exposé à une forte canicule, les animaux risquent d'attraper un coup de chaleur. Lorsque c'est le cas, léthargie, manque d'appétit ou vomissement seront au rendez-vous.

La chaleur ayant tendance à déshydrater, les experts conseillent toujours à ceux qui adoptent des animaux de compagnie de leur donner de l'eau non glacée.

Ils recommandent instamment de conduire d'urgence auprès d'un vétérinaire ceux qui souffrent sévèrement de déshydratation.

Sinon, un rafraichissement des animaux et leur installation dans un endroit frais devraient suffire pour les remettre d'aplomb.