C’est un magazine d’information belge qui en parle. Il semblerait que les chiens et les chats peuvent également souffrir de démence lorsqu’ils sont âgés. Comme chez l’être humain, il est difficile, voire impossible, d’en guérir. Cependant, le propriétaire de l’animal de compagnie peut agir sur les symptômes et ralentir l’évolution du syndrome.

La démence sénile entraîne une détérioration des fonctions cognitives chez le patient âgé. Elle affecte ses capacités de mémorisation et à réaliser des activités du quotidien. Selon l'OMS, 10 millions de personnes en sont atteintes tous les ans. Mais à ce chiffre, il faut aussi ajouter celui des animaux de compagnie.

En effet, selon un magazine d'information belge, la démence peut également les affecter. Pour l'heure, les propriétaires peuvent seulement ralentir l'évolution des symptômes, sans possibilité de les guérir. Bien entendu, avant d'entreprendre un quelconque traitement, il faut consulter un vétérinaire et se renseigner quant à la prise en charge par l'assurance chien ou chat.


Des traitements pour atténuer les symptômes

À l'instar des humains, aucun traitement curatif ne permet de guérir les animaux de compagnie de la démence. Les propriétaires peuvent seulement agir sur les symptômes. Il existe par exemple des médicaments pour réduire l'agressivité de l'animal.

L'alimentation participe également à la lutte contre la dégradation des fonctions cognitives de l'animal. Les spécialistes conseillent les aliments riches en oméga-3, les antioxydants et certains acides aminés qui sont bénéfiques pour ce dernier.

Les activités qui sollicitent ses capacités physiques et mentales sont aussi indispensables. Les jeux et la promenade sont particulièrement importants afin de l'éveiller et lutter contre la sédentarité.

Par ailleurs, le propriétaire doit maintenir la régularité des repas et des activités comme la promenade. Ils sont à programmer à des heures fixes. Il est aussi primordial que le propriétaire se montre compréhensif afin de ne pas stresser davantage son animal.

Une maladie difficile à diagnostiquer

La démence peut énormément impacter la mémoire et la réactivité de l'animal. La différence se voit en particulier chez les chiens qui sont habitués à recevoir des ordres. L'animal peut aussi être désorienté, et oublier où se trouve sa maison.

Cette perte de mémoire constituerait le symptôme le plus évocateur du syndrome. Mais le propriétaire peut également constater une baisse d'appétit et des problèmes d'hygiène. L'animal peut aussi miauler ou pleurer à des heures impromptues, ne faisant plus la différence entre le jour et la nuit.

Dans certains cas, la démence occasionne un changement du caractère. L'animal montre des signes d'agressivité et d'anxiété, et devient agité. En général, les symptômes sont proches de ceux constatés chez les humains. Cela dit, le syndrome reste difficile à identifier. Dans bien des cas, le diagnostic est établi après avoir écarté les autres maladies.