Fort de ses sept ans d’expérience en recherche de chats et de chiens disparus, l’entrepreneur chinois Sun Jinrong indique avoir rassemblé, jusque-là, un millier d’animaux et leurs propriétaires. Ce détective affiche un taux de réussite élevé. Durant les deux dernières années, la concurrence s’est progressivement accrue. Une dizaine de nouveaux acteurs sont alors apparus.

D'après le site web Goumin et l'association Pet Fair Asia, la Chine compte plus de 90 millions de chats et de chiens. Le tiers de ces animaux, à un moment de leur vie, s'échappent de leur foyer ou se perdent dans la nature, livrés à eux-mêmes.

Seulement 2 % des félins et 15 à 20 % des canidés retrouvent le chemin de leur maison. Sun Jinrong a donc décidé de monter sa propre entreprise pour rendre service aux malheureux propriétaires où qu'ils se trouvent sur le territoire chinois, malgré l'étendue des villes. Actuellement, il emploie dix personnes. Dans quelles conditions cette équipe intervient-elle ?


Quel est le prix de la réussite des missions ?

La plupart des opérations réalisées par Sun Jinrong et son équipe se déroulent la nuit. C'est surtout à ce moment que les animaux égarés sortent de leur cachette, les villes ayant perdu de leur effervescence.

Le détective s'impose comme un pionnier dans le domaine avec ses équipements dernier cri, dont l'endoscope et le détecteur infrarouge. Serait-ce la raison pour laquelle les interventions s'élèvent à 1 000 euros chacune ?

En tout cas, l'entreprise affiche un niveau de réussite de 60 à 70 %, ce qui pourrait inciter les propriétaires désespérés à se tourner vers elle, malgré les honoraires.

Cela dit, les risques de ne pas retrouver le chien ou le chat disparu sont quand même présents. Il arrive que les chats égarés finissent par être volés. Quant aux chiens, ils peuvent être tués et découpés pour être ensuite vendus à la boucherie.

Différents moyens de capture selon les circonstances

Après avoir relevé des indices et fait un état des lieux, Sun Jinrong prépare son matériel rangé dans une valise qui pèse 50 kilogrammes. Bien équipé avec ses nouvelles technologies et surtout averti, il a le choix entre une dizaine de méthodes de capture. Ce type d'intervention est-il susceptible d'être un jour remboursé par les compagnies d'assurance chat ?

Pour attraper un animal en fuite, le détective peut le paralyser avec du somnifère en le visant avec une sarbacane. Il peut aussi préparer un piège consistant à attirer l'animal domestique dans une cage dont la porte se verrouille de manière automatique. Pour ce faire, il peut déposer la nourriture préférée du chat concerné à l'intérieur. Il ne reste plus qu'à patienter jusqu'à la tombée de la nuit.