C’est prouvé, les matous reconnaissent leur nom quand vous les appelez, mais font exprès de vous ignorer

Des tests concluants

Des chercheurs japonais ont voulu savoir si ce félin domestique est capable de reconnaître son propre nom parmi d’autres sons à la phonétique similaire.

Dans le cadre de ces travaux, 78 chats de différentes races, issus de familles propriétaires de nombreux félins et de « bars à chats », ont été observés.

Une série de mots (dont leur nom) épelés avec la même intonation a été diffusée à travers des haut-parleurs.

La plupart des chats ont émis des réactions montrant clairement qu’ils possèdent des facultés à distinguer les sons familiers.

Cette aptitude se manifestait par un mouvement perceptible des oreilles, de la tête, de la queue ou par des miaulements.


Sans surprise, les matous ne réagissaient pas aux autres bruits. Toutefois, ils n’étaient pas indifférents en entendant leur propre nom.

Les résultats de l’étude ont été très probants au sein des familles qui sont plus proches de leurs animaux de compagnie et qui tiennent à les protéger en souscrivant une assurance chat.

Une récompense à la clé

Toutefois, les chercheurs ont remarqué que malgré l’apparente compréhension manifestée par les chats, ces derniers ne montrent que peu d’entrain à l’appel de leur nom.

D’après les explications de Mathieu Werts, vétérinaire au cabinet Cat’Pattes à Monthey, au micro du journal Le Temps,

Il semblerait que les félins associent le plus souvent leur nom à une récompense, telle que la nourriture ou des câlins. Ce n’est donc pas sûr que les chats attribuent leur propre identité à leur nom.

Pour cela, des tests sur des chats sauvages s’avèrent nécessaires afin de déterminer si ceux-ci sont en mesure de distinguer les sons.

En effet, selon Atsuko Saito, l’auteure de l’étude,

Il se pourrait que les chats aient acquis cette capacité à apprivoiser les phonétiques au cours de leur domestication.