À Rennes, des chiots de l’association Handi’chiens ont été confiés à des familles bénévoles missionnées pour leur apprentissage. À ce titre, ces animaux destinés à assister des enfants ou adultes handicapés devront se former durant 16 mois. Une période durant laquelle ils devront mémoriser jusqu’à 30 commandes, dont l’allumage de la lumière, entre autres.

À Rennes, six familles ont accueilli bénévolement des chiots handi'chiens. Des animaux voués à accompagner des individus en situation de handicap. Parmi eux, Polka, Spot et Sky, qui participent avec leur famille d'accueil à une matinée d'entraînement toutes les deux semaines.

Selon la déléguée de l'association Handi'chiens 35, Chantal Delgove, la formation d'un chien d'assistance pour handicapés nécessite un investissement conséquent. Le chiot doit suivre une éducation durant 16 mois avant d'arriver à cette tâche, explique-t-elle. À ce sujet, Polka a fini son apprentissage. Le mois prochain, elle sera donnée à une fille âgée de 9 ans souffrant de troubles de comportement. Elle tiendra alors le rôle de chien d'éveil.


Donner du temps au profit d'individus dans le besoin

Afin d'assimiler 20 ordres supplémentaires, la chienne sera entre temps remise au centre Handi'chiens. La jeune femme qui l'a accueillie durant plus d'un an raconte :

Au début, s'occuper d'un chiot demande énormément de temps. Mais on adore les animaux, mon compagnon et moi. Et j'avais envie de donner du temps au bénéfice de personnes qui en ont besoin. […]

Travaillant entièrement à distance comme biostatisticienne, elle affirme avoir pu gérer les besoins de l'animal parallèlement à son métier. Et de souligner l'aspect ludique des cours d'éducation canine. Elle admet songer à reprendre un chiot tout en écartant cette idée dans l'immédiat. Pour cause, en adopter un requiert une disponibilité énorme. Pour remarque, cet acte engendre également d'importantes dépenses. Celles-ci portent notamment sur une éventuelle assurance animaux, l'alimentation de la bête…

Un autre bénévole, Laurent Pellerin, qui a accueilli Sky, avance avoir un oncle atteint de tétraplégie suite à un accident. D'après lui :

[…] Dès qu'un animal entrait dans sa maison, c'était un moment très joyeux. […]

Au moins 25 commandes à enseigner

Pour cette raison, avec sa femme et leurs enfants, ils ont choisi d'accueillir un handi'chien dans leur famille. Il déclare que l'inquiétude a gagné les petits après avoir su que Sky les quitterait au terme de son apprentissage. Le père de famille précise :

[…] Il faut accepter d'être un peu frustré, mais c'est pour une bonne cause ! Je suis épaté par la capacité d'adaptation de Sky : trajet en voiture, nouvelle maison, rien ne lui a posé problème. […]

Laurent Pellerin poursuit qu'en cas de problème, les familles d'accueil n'hésitent pas à se contacter entre eux. À noter que les chiots destinés à assister des personnes handicapées doivent assimiler 25-30 commandes :

  • Éteindre la lumière ;
  • Monter des escaliers ;
  • Ouvrir un placard ;
  • Etc.

Ils doivent aussi apprendre entre autres à ne pas tirer sur sa laisse et à ne pas aboyer, sauf dans certains cas. Ces derniers comprennent par exemple ceux où le maître a par exemple chuté de son fauteuil. Chantal Delgove insiste sur le fait que les familles d'accueil doivent aussi enseigner au chiot la socialisation et la propreté.