En 24 mois d’existence, l'école vétérinaire d'Alfort s’est transformée en unité de transfusion féline complète et organisée. Une équipe dédiée, un stock suffisant, une carte de donneur, l’école pallie tout imprévu. Les chiens ont été des donneurs bien avant les félins. Depuis peu, et pour la première fois, l’école a même autorisé le don de sang entre deux lapins.

Le 19 septembre 2022, Frimousse, appartenant au groupe sanguin A, a fait don de son sang. Ce chat fait désormais partie des donneurs de sang du service d'urgence de l'ENVA. L'école est localisée dans la commune de Maisons-Alfort dans le Val-de-Marne. Après la transfusion de sang, chaque animal donneur profite d'un goûter.

Les donneurs de sang de l'école vétérinaire sont essentiellement des animaux appartenant aux employés. Ce dispositif a été mis en place afin de faire face aux éventuels états d'urgence. Jusqu'à présent, l'école n'a pas eu besoin de recourir à des donneurs externes. Les animaux du personnel concernés couvrent parfaitement les besoins.

Prélèvement sanguin sur des animaux, un processus épineux

Faire une prise de sang sur un animal comprend quelques risques , pouvant provoquer quelquefois un léger hématome. Il s'agit d'une procédure délicate entraînant de la part de celui qui la pratique un minimum de compétence.

Selon l'adjointe au sein du service des soins intensifs et responsable de la banque de sang, Alix Barbarino, un prélèvement sanguin :

Implique toujours que l'animal soit tranquillisé ou anesthésié, ce qui peut comporter des risques.

Les animaux domestiques font partie intégrante de l'existence des Français, dont 11 millions de félins recensés en France.

Pour limiter au maximum les risques encourus par le chien ou le chat, il est préférable de souscrire une assurance animaux . Cela facilite le remboursement des dépenses liées à la santé animalière.

Les donneurs de sang de l'école ont généralement entre 1 et 8 ans. Le concerné doit effectuer une analyse complète avant tout prélèvement. Le but est de déterminer les antécédents médicaux pouvant faire obstacle au bon déroulement de l'opération. Il peut s'agir d'une pathologie transmise par les tiques (chez le chien), du sida (chez le félin) ou d'une maladie virale sévère. Les tests effectués sur les animaux permettent aussi de définir le groupe sanguin des donneurs .

La nécessité d'une banque de sang

Depuis 12 mois, l'école recense 45 transfusions liées aux globules rouges . 25 ont été effectuées sur des chiens et une vingtaine réalisée sur des chats. 4 félins ont profité de transfusion de plasma, ainsi que 26 chiens. Trois bêtes ont bénéficié d'une transfusion dite générale, c'est-à-dire incluant les deux types de transfusions. Cette pratique est rarement effectuée, car peu essentielle.

Différentes circonstances peuvent nécessiter une transfusion sanguine . Un chien peut souffrir d'un épanchement de sang dû à un cancer de la rate. Chez le félin, il peut s'agir d'une maladie touchant le système immunitaire, à l'exemple du typhus. Néanmoins, le prélèvement sanguin ne règle pas tous les problèmes de santé pouvant toucher les animaux domestiques .

En outre, il est plus difficile d'effectuer un prélèvement sanguin sur un chat à cause de sa petite taille. Ce n'est pas le cas chez les chiens donneurs, qui pèsent 20 kg et plus. Les prélèvements sanguins achevés, les donneurs sont regroupés. Chez les félins, les groupes sont répartis en trois catégories : A, B et AB. Ce dernier est assez rare, une similitude avec l'être humain.