Chaque année, les Français dépensent plus de 500 euros en moyenne pour soigner leur chien ou leur chat. Ce montant se base sur l’estimation de 40 % des maîtres interrogés dans le cadre d’un sondage réalisé par un comparateur d’assurances. Pourtant, seuls 10 % d’entre eux ont décidé de souscrire des contrats de couverture dédiés.

D'après les associations protectrices des animaux, la France compte actuellement autant de chiens et de chats que d'habitants sur tout son territoire. Ces animaux de compagnie ne sont pourtant que 10 % à bénéficier d'une couverture santé. Les contrats d'assurance chien représentent par ailleurs la grande majorité des offres souscrites par les propriétaires.

Cette tendance s'explique par le fait que les propriétaires sont conscients de la plus grande vulnérabilité des chiens de race. En revanche, la fragilité des chats est encore méconnue du grand public. De plus, la souscription d'assurance santé destinée aux animaux de compagnie n'est pas obligatoire dans l'Hexagone, du moins pour l'instant.


Les animaux de pure race sont fragiles

Un chien sur trois est de pure race dans l'Hexagone, selon les spécialistes. Cette proportion baisse à 5 % de leur population pour les chats. Logiquement, les Français accordent plus d'importance à la protection de leurs compagnons canins, estimés plus fragiles.

Pourtant, les chats de race sont aussi issus d'une sélection stricte d'individus présentant une apparence ou un caractère spécifique. De ce fait, ils risquent de développer des pathologies corrélées à ce processus. Ils ont donc besoin d'une meilleure assurance en raison de leur fragilité par rapport aux autres chats. De cette manière, il sera possible de couvrir les éventuels frais vétérinaires de ces animaux à la santé délicate.

Le plus souvent, ces dépenses sont prises en charge à 50 %, voire à 100 % par l'assureur. Le niveau de couverture dépend des garanties souscrites. En moyenne, ce type d'assurance coûte entre 10 et 30 euros mensuels.

Mieux maîtriser les dépenses en matière de soins grâce à une couverture

Les propriétaires souscrivent le plus souvent une couverture santé pour les chiens de race. D'ailleurs, 70 % des contrats d'assurance animaux concernent entre autres les Bouledogues français, les Chihuahuas, les Bergers allemands et les Staffordshire terriers américains.


Comme l'a souligné le comparateur d'assurances susmentionné dans son étude sur le sujet :

Ces chiens de race ont des prédispositions génétiques qui peuvent les rendre plus vulnérables à certaines pathologies. Les assurer permet ainsi de mieux contrôler les dépenses liées aux soins vétérinaires au cours de leur vie.

Les chats, de leur côté, ne représentent que 27 % des contrats recensés dans le secteur. Pourtant, les frais de soins des félins de race peuvent également revenir chers sur le long terme.

Les maîtres devraient donc anticiper cette éventualité et souscrire une assurance spécifique pour couvrir ces dépenses.