Lancées sous la marque Mon Animal Generali, les nouvelles formules proposées par la compagnie italienne s’adressent aux propriétaires de chats et chiens. Elles incluent une prise en charge pour les consultations et soins annuels, et les frais dépensés en cas de maladie ou d’hospitalisation. Elles couvrent aussi les séances de bien-être telles qu’une acupuncture ou une kinésithérapie.

Près de la moitié des foyers en France partagerait leur quotidien avec des animaux domestiques. Pourtant, selon la compagnie d'assurance italienne Generali, le marché n'est pas suffisamment couvert. Afin de répondre à ce besoin, elle lance son assurance animaux, appelée Mon Animal Generali.

Celle-ci s'adresse notamment aux propriétaires de chiens et chats. Elle se décline en plusieurs formules, avec une prise en charge qui varie d'un produit à un autre. Le lancement a été réalisé avec la participation de divers réseaux de distribution dans l'Hexagone. Le produit a été bien accueilli selon la directrice des solutions d'assurance pour le marché particulier français.


Une prise en charge pour les frais de prévention et les dépenses imprévisibles

La gamme se décline en trois formules entièrement en ligne, baptisées Prudence, Avisée et Rusée. Le propriétaire est mis en relation avec des vétérinaires partenaires, lorsqu'il a un doute sur la santé de son animal. Ceux-ci sont disponibles de 8 h à 22 h, tous les jours de la semaine.

Generali prend également en charge les frais dits de prévention. Ceux-ci incluent une consultation annuelle avec un vaccin et la prescription de vermifuges. Le coût de ces soins est estimé à 60 euros. 30, 40 ou 60 euros seront remboursés selon la formule souscrite.

Un service d'aide à la recherche pour les fugues, d'écoute psychologique et d'éducation animalière est aussi offert. De même, la compagnie couvre les frais pour les séances de bien-être. Ces dernières incluent l'acupuncture, la kinésithérapie, l'hydrothérapie, l'homéopathie et le détartrage.

La compagnie compte attirer des clients avec son assurance pour les dépenses imprévisibles engagées en cas de maladie ou d'accident. Jusqu'à 90 % des frais peuvent être remboursés pour la formule haut de gamme, sans dépasser 2 000 euros. La franchise est fixée à 60 euros par an.

Encore moins de 10 % des animaux domestiques assurés en France

La compagnie italienne n'a pas souhaité donner des informations concernant le prix de ses produits. Cependant, le magazine Moneyvox indique un tarif de 42, 68 ou 92 euros par mois, selon la formule. Ceci après avoir effectué une simulation auprès d'une agence pour un bouledogue français, pucé et stérilisé, âgé de 4 ans.


Sur l'année, le propriétaire dépenserait donc 504 euros au minimum. Une somme au-dessus de la moyenne chez un vétérinaire. En effet, selon une étude de Santévet, les propriétaires dépensent 275 euros par an chez les vétérinaires pour les chiens. Les coûts sont de 158 euros pour les chats. Mais la différence peut s'expliquer par l'âge et la race de l'animal.

D'ailleurs, pour Generali, ses produits ont toute leur place sur le marché. L'ensemble de ses clients, comprenant des familles et des seniors, vit avec des chiens ou des chats. C'est ce qu'affirme Caroline Bruzac, directrice des solutions d'assurance pour le marché destiné aux particuliers en France.

Dans l'Hexagone, on compterait 20 millions de chats et chiens. Mais pas plus de 10 % d'entre eux sont assurés : seulement 7 % des chiens et 3 % des chats.