Les dépenses de santé d’un chat ou d’un chien, malade ou blessé, peuvent aller jusqu’à 500 euros. Afin de réduire les frais à assumer, les propriétaires ont la possibilité de souscrire une assurance pour leur animal de compagnie. Pourtant, cette pratique convainc encore très peu de maîtres dans l’Yonne. Explications.

L’Hexagone comptabilise 13 millions de chats et 7 millions de chiens. Concrètement, un ménage français sur deux vit avec un animal de compagnie. Dans la plupart des cas, ce dernier est traité comme un membre à part entière de la famille. Les soins qui lui sont apportés ont cependant un coût, notamment en cas de blessure ou de maladie.

L’assurance santé pour les animaux est destinée à couvrir les frais relatifs à ces soins. Elle évite aux propriétaires d’avoir à payer des centaines d’euros lorsque des problèmes de santé se présentent. Les Icaunais sont cependant peu nombreux à souscrire une assurance pour leurs animaux.


Des hésitations face à la méconnaissance des garanties

Aujourd’hui, maints propriétaires exigent des soins approfondis pour leur animal de compagnie. Les vétérinaires n’hésitent donc pas à réaliser des examens tels que l’IRM ou le scanner. Or, ce type de prestation est facturé environ 500 euros.

Si ces examens ne permettent pas d’identifier le problème, le vétérinaire peut également procéder à un bilan sanguin ou à une radio, coûtant 100 à 200 euros. Au cas où une opération chirurgicale serait nécessaire, le propriétaire paiera 500 euros supplémentaires.

Pour certains propriétaires, souscrire une assurance santé est une évidence face au montant, parfois élevé, des frais de vétérinaire. D’autant que les problèmes de santé pouvant affecter leur animal de compagnie deviennent plus fréquents lorsqu’ils vieillissent.

Ce point de vue n’est pourtant pas partagé par tous. Ignorant les garanties incluses dans le contrat et le remboursement proposé, d’autres maîtres hésitent à assurer leurs chats ou leurs chiens. Tel est notamment le cas dans l’Yonne.

Réduire les coûts grâce à l’assurance

La facture relative aux soins apportés aux animaux de compagnie peut donc rapidement monter. Les dépenses varient d’ailleurs selon la taille et la race de l’animal. L’assurance animaux s’avère dans ce cas cruciale afin de diminuer le montant des frais à assumer.


Il est toutefois important de comparer les offres avant la souscription afin de bénéficier des meilleures garanties en fonction des besoins de son animal.

Il arrive en effet que les assureurs n’acceptent pas de couvrir les animaux trop âgés ou atteints de certaines maladies congénitales.

Alors que les chats demandent généralement peu de soins, l’assurance santé est particulièrement utile pour les chiens. En effet, le risque de maladie est assez élevé chez les races comme le Bouledogue, le Bouvier bernois ou le King Charles.

Les médicaments étant administrés en fonction du poids de l’animal, les soins des gros chiens peuvent entraîner des frais conséquents.

Pour l’heure, seul un chien sur dix est couvert par une assurance en France. Pourtant, il est désormais possible de trouver une couverture à une vingtaine d’euros par mois auprès de certains assureurs.