Marie Pési et sa ponette de 16 ans, Sioux, ont rendu visite à un Ehpad à Angoulême, le 27 juin 2021. D’après les responsables de l’établissement, la rencontre a procuré de manière surprenante un bien-être aux personnes âgées. Après le passage de la jument, plusieurs d’entre elles ont commencé à prendre part à certaines animations.

Le 27 juin dernier, les résidents de la maison de retraite Les Charentes ont accueilli l'animal de compagnie inhabituel. Les yeux des personnes âgées se sont écarquillés, sur les visages se sont dessinés des sourires. De plus, les compliments se sont multipliés. Les séniors s'approchent et cajolent l'équidé sans provoquer son inquiétude. En effet, Sioux a montré un geste qui traduit une situation de repos, mais aussi d'hypertension.

Selon la monitrice d'équitation Marie Pési, il s'agit d'un moment exceptionnel que l'on peut uniquement expérimenter en intérieur. Une animatrice explique que certains individus communiquent plus aisément avec les animaux qu'avec leur semblable.


Un changement de comportement chez certains résidents

La professionnelle indique :

[…] Il y a […] un vrai échange. Et ça leur apporte un bien-être assez extraordinaire. Il y a certains résidents qui ne souriaient pas, et maintenant, il y a un changement : ils viennent à d'autres animations.

Dans ce contexte, Marie Pési prodigue des leçons d'équitation à des individus handicapés dans le cadre d'une équithérapie ou à des enfants. Entre deux séances, la monitrice emmène sa jument auprès des maisons de retraite de la Nouvelle-Aquitaine. Son objectif consiste à donner de la joie aux occupants de ces structures d'accueil.

En mai dernier, des personnes âgées du Champ-du-Chail, un Ehpad de Couhé (Vienne) ont eu la chance d'accueillir Sioux. Après la visite de la ponette, l'établissement songe à développer les animations liées à la zoothérapie en son sein. Un choix qui pourrait avoir un impact auprès des distributeurs d'assurance animaux de la ville. Éric Moulin avance que ces activités procurent du bien-être aux résidents dans l'impossibilité de se déplacer.

Un réconfort pour les individus incapables à mobilité réduite

D'après l'animateur, le contact avec la jument génère un sentiment d'apaisement et de réconfort auprès de cette catégorie de pensionnaires. À noter que la ponette peut entrer dans les chambres pour visiter les individus à mobilité réduite. Dressée, elle peut accéder jusqu'aux étages en montant les escaliers.


Selon Éric Moulin, il a proposé l'animation à l'Ehpad dans la mesure où bon nombre de ses résidents viennent du milieu agricole. Accueillie dans la salle dédiée aux activités, la monitrice de Sioux a partagé quelques instants avec les résidents. Le groupe a échangé avec Marie Pési et a fait connaissance avec l'animal.

Certains occupants de la maison de retraite ont pu parler, donner une bise à la ponette ou la caresser. Pour d'autres, cette expérience a ravivé des odeurs, des souvenirs etc. Enfin, celle-ci a été l'occasion pour ceux qui ont travaillé avec des équidés de relater leur vécu avec les chevaux.