D’après une enquête récemment réalisée, Lille est la troisième ville la moins dispendieuse pour soigner son chien. Dans celle-ci, les interventions vétérinaires coûtent en moyenne 644 euros. Dans les détails, les praticiens appliquent par exemple un prix moyen de 56 euros pour un rappel de vaccin. Vis-à-vis des chats, Lille semble le plus abordable.

En matière de soins courants aux animaux, les frais occasionnés présentent une disproportion en fonction de chaque territoire. Comparés à la moyenne nationale, les actes vétérinaires dans les Hauts-de-France coûtent plus cher. C'est pareil pour le Pas-de-Calais ou le Nord. Des données relevées d'après une estimation réalisée par Le Mammouth Déchaîné dans chaque département, région et grande ville française.

Le site classe ainsi Lille comme la troisième commune la plus abordable pour soigner un chien. Dans la collectivité, les actes médicaux étudiés nécessitent un budget moyen de 644 euros. Ceux-ci comprennent l'identification (tatouage et/ou puçage), la primo-vaccination, les rappels de vaccins, une stérilisation (femelle et mâle) et une consultation.


La ville la plus abordable pour les chats

Pour ces opérations, Toulouse et Nantes restent les moins chers, avec respectivement 638 euros et 619 euros. À noter que le Mammouth Déchaîné a pris en considération deux races lors de son observation :

  • Un chihuahua ;
  • Un labrador.

Par rapport aux chats, les villes les moins dispendieuses sont formées par Lille, Toulouse et Nantes. Pour effectuer les actes susmentionnés, elles affichent respectivement une moyenne de 407 , 420 et 427 euros.

Concernant plus largement les tarifs vétérinaires, ils témoignent en général d'une augmentation, supérieure à l'inflation (+2,9 %). Chez les compagnons canins, les prix pour les rappels vaccinaux ont gonflé de 9,8 % comparés à 2018. En moyenne, ils atteignent 56 euros. Pour la stérilisation d'un mâle, la moyenne s'établit à 199 euros, avec une hausse de 10,6 %. Pour une femelle, l'augmentation semble plus modérée, avec 6,9 %. En revanche, le coût moyen se révèle plus élevé (308 euros). Pour supporter toutes ces dépenses en toute quiétude, prendre une assurance pour chien peut constituer une option intéressante.

Baisse de coût des consultations

Par race, il faut par exemple débourser au maximum :

  • 102 euros pour un chihuahua ;
  • 115 euros pour un labrador.

Pour les chats, l'accroissement le plus important (4,9 %) a été constaté du côté des rappels de vaccination. Pour ces opérations, il faut prévoir en moyenne 64 euros contre 113 euros au maximum. S'agissant de la stérilisation, les prix moyens se situent respectivement à :

  • 130 euros pour les femelles (+4 %) ;
  • 71 euros pour les mâles (4,4 %).

Cependant, les tarifs peuvent monter respectivement à 350 et 200 euros au maximum. Au niveau des consultations, les coûts se sont infléchis de 2,7 % pour atteindre 36 euros. Sur le plan des identifications, les propriétaires peuvent se voir facturer :

  • 121 euros au maximum ;
  • 25 euros au minimum.

En moyenne, il faut s'attendre à une note de 64 euros.