Les couvertures dédiées aux animaux domestiques représentent un segment à fort potentiel de croissance pour les assureurs qui distribuent des contrats de protection personnelle. En effet, la crise sanitaire risquant de se prolonger, les chats, les chiens et autres s’avèrent indispensables pour tenir compagnie au quotidien. Pour cette raison, ce marché fait désormais l’objet de convoitise.

Le marché mondial de l'assurance animaux est susceptible de peser plus de 10 milliards de dollars à l'horizon 2025 et croître de 6,7 % par an. Il offre d'innombrables opportunités à saisir compte tenu de l'évolution des clients et de leurs comportements ainsi que de l'essor de la Pet Tech.

Les acteurs qui sauront profiter de ces changements pour concevoir et lancer des produits innovants domineront le marché à l'avenir. En somme, ils doivent réinventer la couverture des animaux de compagnie et mettre en place un business model rentable. Dans une tribune, Chris Blatchly, chief digital officer au sein de Cognizant, a énuméré les points essentiels qu'ils doivent considérer.


Quelques conseils pour les acteurs déjà présents sur le marché de la couverture pour animaux ou ceux qui souhaitent s'y lancer

Avant tout, les compagnies qui souhaitent se lancer dans l'assurance animaux doivent miser sur un modèle numérique. L'objectif est d'optimiser l'expérience client. Pour ce faire, il faut qu'elles portent une attention particulière sur trois points, à savoir :

  • La distribution directe des contrats de couverture aux consommateurs ; 
  • Les processus digitaux relatifs aux réclamations ; 
  • La conception de nouvelles offres.

D'autre part, il faut savoir que de plus en plus de personnes possèdent un chat, un chien, un lapin, etc. Par ailleurs, celles-ci tendent à se procurer des gadgets pour animaux de compagnie. Donnant lieu à plusieurs thématiques dont les assureurs devront tenir compte, ces évolutions dicteront leurs décisions à l'avenir. Dans le détail, ces professionnels devront notamment :

  • Repenser la nature de la couverture pour animaux de compagnie et en modifier les modalités. Il s'agit de créer des solutions aussi innovantes que convaincantes, associées à une expérience client omnicanal sur-mesure. 
  • Mettre en place des modèles commerciaux novateurs, comme la formule P2P (Peer-to-Peer). Cette dernière repose sur l'exploitation du potentiel des réseaux sociaux grâce auxquels des individus se regroupent pour partager les frais liés à l'assurance animaux. 
  • Accélérer leur transformation digitale par le biais de l'IA (intelligence artificielle). Cette dernière permet par exemple d'automatiser les processus chronophages. 
  • Effectuer une veille permanente sur les données issues des dispositifs de sécurité installés chez les assurés. De cette manière, il sera possible de formuler des recommandations personnalisées aux maîtres pour leur permettre de mieux s'occuper de leur animal.

Tenir compte des nouveaux besoins pour construire sa stratégie

Les Millenials sont de plus en plus nombreux à avoir un animal de compagnie. En même temps, comparativement aux autres générations, ils n'hésitent pas à allouer un budget plus important à leur protégé. Parmi les dépenses des milléniaux pour leurs animaux domestiques figurent :

  • L'achat d'aliments biologiques et de médicaments ; 
  • La location de services ; 
  • L'organisation de fêtes ; 
  • Les voyages.

Par ailleurs, ces consommateurs sont friands de nouvelles technologies. Leurs exigences vis-à-vis des assureurs portent particulièrement sur la rapidité et l'efficacité du service fourni. Pour satisfaire cette clientèle, les compagnies devront proposer une expérience utilisateur optimisée. Chris Blatchly explique :

Les assureurs doivent simplifier et numériser les passages des clients sur les canaux numériques, et offrir aux clients une sélection de services à valeur ajoutée allant au-delà de la simple assurance. Cela implique d'identifier les principales parties prenantes et de comprendre ce qui est important pour elles lorsqu'elles achètent leur assurance pour animaux de compagnie afin de personnaliser leurs offres d'assurance.

En outre, les assureurs doivent être à l'affût des opportunités offertes par les technologies destinées aux animaux de compagnie. En effet, elles aident à établir une approche basée sur la data pour les démarches de souscription d'assurance et de prise en charge des sinistres.

À titre d'information, le marché de la Pet Tech inclut notamment les traceurs GPS, les puces RFID, les accéléromètres et les moniteurs d'activité.