Non, ce n’est pas une blague. Une étude menée par des chercheurs japonais a démontré que les chiens peuvent bel et bien avoir les larmes aux yeux. Cela, lorsqu’ils retrouvent leurs maîtres après une longue absence. C’est un moyen pour eux de communiquer leur attachement et de se faire aimer en retour.

Excités, les chiens aboient, sautillent, tournent sur eux-mêmes et frétillent de la queue. Les chiots, eux, se mettent parfois à uriner. Face à ces témoignages d'amour de la part de leurs animaux de compagnie, les propriétaires ne sont pas insensibles. Surtout lorsque ces adorables boules de poils se mettent à pleurer de joie. Ces animaux domestiques peuvent effectivement produire des larmes lorsqu'ils retrouvent leurs maîtres bien-aimés à la fin de la journée. Une récente étude réalisée par des chercheurs de l'université d'Azabu au Japon le prouve.

Le chien mérite donc bien d'être appelé le meilleur ami de l'homme. D'autant qu'aucun autre animal n'est capable d'exprimer de tels sentiments.


La production lacrymale est stimulée par les émotions positives

Qui aurait cru qu'une émotion positive pouvait déclencher des larmes chez un animal ? C'est en tout cas ce que démontre l'étude publiée dans la revue Current Biology . Les chercheurs japonais ont effectué le test de Schirmer sur 18 chiens. Celui-ci consiste à mesurer la quantité de larmes sécrétée en plaçant une bandelette de papier sous les yeux.

Ils ont donc séparé les chiens de leurs maîtres. Après cinq heures, ils les ont mis face à des personnes qu'ils connaissent, mais avec qui ils ne sont pas particulièrement liés. Puis ils ont observé la réaction des chiens lors des retrouvailles avec leurs maîtres. Le résultat est sans équivoque :

Le volume de larmes augmente significativement quand les chiens font face à leurs maîtres.

Cela confirme que les chiens sont profondément attachés à leurs maîtres. Il faut dire qu'ils font partie de la famille. À tel point que leurs propriétaires n'hésitent pas à souscrire une assurance animaux pour couvrir leurs différents besoins.

Par ailleurs, les chercheurs ont mené une deuxième expérience. Cette fois-ci, ils ont administré une solution contenant de l'ocytocine , connue pour être l'hormone de l'amour et du bonheur. Là encore, la quantité de larmes a considérablement augmenté. Les chercheurs en ont donc conclu que les larmes étaient vraisemblablement provoquées par l'ocytocine .

L'étude se penche aussi sur les ressentis des hommes

Les auteurs de la recherche ont mené une troisième expérience. Ils ont présenté 10 photos de 5 chiens à 74 participants. Des photos de chiens aux yeux plus ou moins humides (il s'agit de larmes artificielles, pour l'expérimentation). Les sujets devaient attribuer une note de 1 à 5 à chaque image, 5 étant la meilleure note.

En fonction de la note, ils étaient censés indiquer à quel point ils voulaient s'occuper des chiens. Verdict : les chiens avec beaucoup de larmes aux yeux ont obtenu d'excellentes notes . Le nombre de personnes voulant s'occuper d'eux était aussi plus élevé : de l'ordre de 10 à 15 % en plus.

Selon les chercheurs, plus les yeux d'un chien sont mouillés, plus son maître est ému . On observe d'ailleurs chez ce dernier une libération de la fameuse hormone du bonheur. Cela révèle que l'homme et le chien sont émotionnellement connectés . Le rôle des larmes est alors de favoriser cette connexion.