La SPA a lancé son tout nouveau dispositif, baptisé « Famille seniors », à l’occasion des journées portes ouvertes qui ont eu lieu du 5 au 6 octobre dernier. Avec ce système, l’association cherche à faciliter davantage l’adoption de chiens et chats tout en participant à la lutte contre l’inquiétant phénomène d’isolement des personnes âgées en France.

Les seniors évitent souvent d’adopter des animaux en prévision de leur décès ou d’éventuels problèmes de santé. En effet, si le maître était hospitalisé ou disparaissait soudain, son compagnon risque de se retrouver dans une situation problématique. Par ailleurs, les animaux ne sont pas acceptés dans certaines maisons de retraite ou de repos.

La SPA a donc développé un système d’adoption particulier afin d’encourager les personnes âgées à accueillir des chiens ou des chats issus des refuges.

En pratique, l’association reste le propriétaire du nouveau compagnon du senior. Ainsi, en cas de décès ou d’hospitalisation, l’animal sera immédiatement ramené au refuge.


Un dispositif bénéfique pour les animaux et leur nouveau maître

Le nouveau dispositif de la SPA se retrouvera dans tous les refuges de l’Hexagone. Une fois sur place, les personnes âgées pourront choisir leur animal de compagnie en fonction des critères qu’ils ont préalablement définis. Le centre leur présentera ainsi des chiens ou des chats en se basant sur les informations fournies.

Un senior souffrant de problèmes de dos peut, par exemple, demander un chien suffisamment petit pour pouvoir le prendre dans ses bras et le porter. Il est également possible de soumettre certaines préférences, notamment concernant l’âge de l’animal.

Le principal objectif est de trouver le meilleur compagnon pour empêcher le senior de se sentir seul. Ainsi, les affinités entre l’adoptant et son futur protégé s’avèrent décisives dans cette démarche.

Grâce à cette offre de la SPA, les personnes âgées n’hésiteront plus à accueillir un animal en raison des inquiétudes liées à son sort en cas de soucis de santé ou de décès. En effet, le chien ou le chat ne risquera pas l’euthanasie, car l’association se chargera de le récupérer et de le renvoyer à son refuge d’origine.

Un système dédié aux seniors isolés

Après avoir identifié les seniors isolés, les mairies leur proposeront des chats ou des chiens convenant à leur condition de santé et à leur mode de vie. En principe, ils ne devraient pas se préoccuper de certaines questions comme l’assurance animaux.


Comme l’explique le président de la SPA, Jacques Charles Fombonne, dans les colonnes du Parisien :

« La SPA met à disposition un animal en quelque sorte. Si la personne a peu de moyens, elle peut même prendre en charge l’alimentation et les frais vétérinaires, en partie grâce à l’aide financière des communes ».

Une retraitée d’Orval figure parmi les premiers à avoir bénéficié de ce dispositif. Elle a confié aux journalistes du quotidien le vide affectif laissé par la mort de son chien, alors qu’elle vit loin de sa famille.

En dépit de cette sensation de solitude, cette femme a décidé de ne pas reprendre un animal pour éviter tout risque d’abandon en cas de problèmes. Désormais, avec ce nouveau système, elle peut adopter un nouveau chien sans crainte.