Dans une étude récente, des chercheurs ont découvert que plus de 50 % des aliments pour animaux à base de viande crue étaient dangereux pour l’Homme. En effet, ces produits contiennent des bactéries résistantes aux antibiotiques. Pourtant, ces agents pathogènes peuvent contaminer l’espèce humaine. En somme, certains types de nourriture pour chiens et chats sont nocifs pour leurs maîtres.

Aujourd’hui, les consommateurs en Europe privilégient le plus souvent les aliments contenant le moins d’additifs possible pour préserver leur santé. De même, ils évitent les produits ultratransformés pour leurs animaux. Suivant cette logique, les propriétaires de chiens et chats ont tendance à donner des aliments crus à leurs compagnons.

Toutefois, d’après une étude récente, les aliments pour animaux faits à base de viande crue menacent sérieusement la santé humaine. En effet, ces produits renferment souvent des agents pathogènes, nocifs pour les canidés et les félins tout en étant potentiellement dangereux pour l’Homme.

Autrement dit, les propriétaires doivent se montrer plus vigilants par rapport à ce type d’aliments.


Un problème commun à toutes les espèces

Selon Magdalena Nüesch-Inderbinen, l’initiatrice de cette recherche, les BARF (aliments à base de viande crue) peuvent renfermer des bactéries potentiellement pathogènes. Son équipe est parvenue à ces conclusions, après avoir étudié 51 portions de nourriture pour animaux fabriquée à base de viande crue et vendue en Suisse.

Les résultats des tests indiquent que 37 de ces produits disponibles dans le commerce (soit, 73 % de l’échantillon) affichaient un taux d’Enterobacteriaceae nettement plus élevé par rapport aux normes définies par la réglementation européenne.

Par ailleurs, deux portions (soit 4 % de l’échantillon) contenaient des salmonelles. Enfin, 32 produits (plus de 50 % des portions étudiées) étaient contaminés par des bactéries résistantes aux antibiotiques. De plus, ces organismes pouvaient être transmis à l’Homme, à l’instar de l’Escherichia coli.

Comme le souligne Magdalena Nüesch-Inderbinen :

« La résistance aux antibiotiques est un problème qui affecte la société dans son ensemble. Il est important d’identifier les sources de dissémination qui présentent un risque pour la santé animale et publique ».

Une tendance risquée

Une assurance chien couvre tous les soins médicaux administrés à cet animal. En principe, elle ne devrait avoir aucune incidence sur son style de vie.


Toutefois, il est important de prendre les précautions nécessaires pour éviter tout problème lié à la santé du compagnon à quatre pattes.

En général, les aliments destinés aux chats et chiens sont faits à partir de viande crue, ou tout autre produit non cuit. Cependant, ce régime alimentaire se révèle souvent risqué. En effet, les produits crus peuvent renfermer différentes sortes de bactéries transmissibles à l’Homme. Certains d’entre ces agents pathogènes se révèlent par ailleurs antibiorésistants.

Pourtant, ce type régime est de plus en plus prisé par les maîtres de chats et chiens dans toute l’Europe. En effet, ils estiment que cette alimentation assure une dentition saine, un pelage plus brillant et une bonne santé à leurs animaux, contrairement aux produits industriels.