Au Canada, le Zoo de Granby prépare une campagne de vaccination contre le Covid-19 pour certains animaux. Dans les jours à venir, ceux-ci devraient se voir administrer un sérum vétérinaire exclusivement créé pour les animaux. Les grands félins (jaguars, tigres, etc.) et les grands primates devraient être les premiers à bénéficier de ce dispositif.

La vaccination contre le coronavirus suscite aujourd'hui des débats dans le monde. D'un côté, l'on citera celui autour de l'inégalité d'accès aux sérums entre les pays en développement et les plus avancés. À cela vient s'ajouter entre autres celui observé au Canada sur le vaccin spécialement conçu pour les animaux. En effet, le musée vivant Biodôme de Montréal compte immuniser quelques animaux qu'il abrite, comme les loutres ou les lynx.

Cette décision fait suite à l'inquiétude qu'entraîne la prédominance de la souche Delta du Covid. Au sein du Zoo de Granby, le vétérinaire Émilie Couture informe que certaines bêtes peuvent facilement contracter ce variant.


Certaines espèces sont plus susceptibles de développer des complications

Un constat que des faits observés dans les zoos américains du Bronx et de San Diego semblent confirmer. Dans ces parcs, des infections à cette pathologie ont notamment été détectées chez des gorilles et des tigres . D'ailleurs, Émilie Couture ajoute :

[…] Les informations que l'on a recueillies à travers le monde rapportent plusieurs signes cliniques qui peuvent mener au décès.

Jusqu'à maintenant, le Zoo de Granby n'enregistre aucun cas de contamination. Toutefois, les responsables de l'institution entendent empêcher une telle situation de se produire en planifiant une campagne de vaccination. Devant être couverte par la police d'assurance animaux du zoo, celle-ci profitera à plus de 100 espèces. Connus pour présenter un patrimoine génétique similaire à celui des humains, les grands primates et les félins devraient figurer en tête de la liste . La vétérinaire souligne que des formes sévères du Covid sont encore plus probables d'apparaître chez :

  • Les léopards des neiges ;
  • Les lions.

À ce sujet, au Nebraska (États-Unis), trois léopards des neiges sont récemment décédés de ce virus au Lincoln Children's Zoo.

Les premières injections devraient être réalisées avant Noël

À l'heure actuelle, les vaccins vétérinaires prévus pour la campagne attendent une autorisation d'utilisation, aux États-Unis. Des semaines pourraient encore s'écouler avant de les voir atteindre le Canada. Émilie Couture espère seulement que d'ici Noël, au moins un certain nombre d'animaux auront reçu leur dose.

En même temps, la vétérinaire révèle que son établissement a également pris des mesures pour la protection de ses animaux. Depuis l'apparition du Covid-19, les interactions tactiles ont par exemple été limitées et les visites en coulisses ont été interdites.

De leur côté, d'autres parcs ont écarté l'approche prise par le Zoo de Granby et le Biodôme de Montréal. Ils préfèrent pour l'instant garder les mesures adoptées en matière de sécurité sanitaire. D'après les spécialistes, le contact régulier avec les soigneurs serait la cause principale des infections chez les animaux.