La réforme 100% santé entrera en vigueur dès la rentrée
un service de meilleurtaux.com

La réforme 100% santé entrera en vigueur dès la rentrée

L’une des promesses de campagne d’Emmanuel Macron a été concrétisée récemment. Ainsi, dès la rentrée, la France pourra enfin profiter du zéro reste à charge (RAC). Celui qui permettra à chaque citoyen d’accéder à certains soins médicaux ciblés. Désormais, le problème financier ne figure plus comme étant un motif valable pour se faire soigner. Une résolution qui coûtera chère à la Sécu.

La réforme 100% santé entrera en vigueur dès la rentrée

Maintenant que la réforme 100% santé (zéro reste à charge) est ratifiée, depuis le 21 juin, les traitements dentaires, optiques et auditifs seront à la portée de tous les Français. Et ce, dès le 1er janvier 2019, la date où elle entrera en vigueur. Selon les prévisions, ce dispositif sera accessible à tout individu souscrit à une assurance santé d'ici 2021.

Pour le plus grand avantage des habitants, les différents frais liés à ces trois domaines ne seront plus un souci. Les dépenses seront entièrement sous la responsabilité des différents organismes complémentaires ainsi que de la Sécurité sociale qui verront mécaniquement leurs dépenses augmenter.


La réforme 100% santé se concentrera sur trois domaines distincts

En mettant en place la réforme 100% santé, l'exécutif s'est concentré sur trois axes distincts :

  • Les soins dentaires ;
  • Les soins optiques ;
  • Les soins auditifs.

En les ciblant ainsi, le gouvernement a pour objectif principal d'encourager la population à accéder à ces services sans avoir à se soucier des factures qui en sont liées.

Ainsi, en matière de soins auditifs et optiques, les Français pourront choisir entre le « panier libre » et le « panier 100% santé ». Ce dernier étant pris en charge par la Sécu et les différents complémentaires, il ne coûtera rien au patient et fera bénéficier d'un équipement de qualité.

Cependant, le concerné est libre de choisir la première option dans l'unique condition où il est assuré auprès d'un organisme d'assurance. Dans ce cas, les frais seront à la charge de l'établissement en fonction de la garantie souscrite.

En ce qui concerne les traitements dentaires, seules les facturations liées aux prothèses dentaires bénéficieront du RAC. Quant aux soins préventifs ou conservateurs, les coûts connaîtront une légère hausse et seront à la charge du patient.

Une réforme coûteuse

Certes la réforme 100% santé est avantageuse pour les Français, mais elle représente un coût supplémentaire considérable à la Sécurité sociale et les différents organismes complémentaires de santé.


Rien que pour couvrir les soins dentaires, la Sécu doit prévoir une hausse des dépenses qui lui coûtera dans les 266 millions d'euros si l'on croit les prévisions des experts, en se basant sur les niveaux de consommation de l'année dernière. Soit, 156 millions pour les prises en charge renforcées et 110 millions d'euros pour les remboursements liés à l'achat des différents matériaux.

En ce qui concerne l'optique et l'auditif, les montants qui découleront de la trésorerie de la Sécurité sociale sont respectivement estimés à 70 millions d'euros et à 647 millions d'euros dans le cas où la population aura choisi le « panier 100% santé ». Mais avec le « panier libre », ces dépenses reviendront aux complémentaires santé.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)