Le renoncement aux soins atteint des sommets en France
un service de meilleurtaux.com

Le renoncement aux soins atteint des sommets en France

Par manque de moyens, plus de 30 % des Français ont décidé de renoncer aux soins au cours des 12 derniers mois. C’est ce que révèle l’étude récente réalisée par Cofidis. Même si les complémentaires santé existent en France, les ménages peuvent difficilement joindre les deux bouts, avec un pouvoir d’achat qui ne cesse de baisser.

Le renoncement aux soins atteint des sommets en France

D'après les statistiques, les Français dépensent en moyenne 715 euros par an. Il est vrai que l'Assurance maladie et les complémentaires santé remboursent une grande partie de ce budget, mais cela fait quand même plus de 200 euros de frais qui reviennent aux patients.

Quand on sait que le pouvoir d'achat des ménages ne cesse de baisser et que l'inflation suit la tendance inverse, bien des Français en arrivent à renoncer aux soins par manque de moyens. Selon une étude menée par Cofidis, 1 Français sur 3 aurait été dans cette situation entre 2017 et 2018.

Bien des ménages sont touchés

Les dispositifs appelés à favoriser l'accès aux soins se multiplient, mais les Français restent vulnérables. Les statistiques relevées par CSA pour le compte de Cofidis sont inquiétantes. En effet, il se trouve qu'au cours des 12 derniers mois, un Français sur trois aurait été concerné par le renoncement aux soins.


Les soins coûtent cher aux Français

La plupart des cas de renoncement aux soins en France sont dus à un manque de moyens. L'étude menée par Cofidis a permis de constater que les frais de soins sont trop lourds pour 18 % des ménages français. Certains souscrivent des crédits bancaires pour subvenir à leurs besoins de santé, d'autres demandent de l'aide à leur famille.

Bon nombre d'entre eux bénéficient d'une mutuelle obligatoire au sein de l'entreprise où ils travaillent. Nombreux sont ceux qui ont également une mutuelle. On sait que l'Assurance maladie et les mutuelles assurent le remboursement de 75,6 % des frais de santé. Cependant, le reste à charge revient toujours à 232 euros par an en moyenne.

Un pouvoir d'achat insuffisant

Dans le cadre de cette étude, plus de la moitié des personnes interrogées ont affirmé que la santé est un poste de dépenses important, dont le coût a beaucoup progressé en 5 ans. Cependant, une responsable au sein de CSA Research a indiqué que cette information était à prendre avec des pincettes :

Ce ressenti est à remettre dans le contexte. Dans une autre étude que nous venons d'achever, 54 % des Français disent que leur pouvoir d'achat a baissé au cours des douze derniers mois ; c'est 6 points de plus en un an ! D'où cette perception que le poste santé est toujours lourd.

Avis clients LeComparateurAssurance.com : 9.0 / 10 (515 avis clients sur Avis-Vérifiés)