Adopter une alimentation végétale pour mieux vivre avec la maladie de Crohn

La maladie de Crohn : un mal handicapant

Prise en charge par l'Assurance maladie et les mutuelles, la maladie de Crohn touche aujourd'hui près de 140 000 personnes en France, et 4 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.

Cette maladie irrite périodiquement une ou plusieurs parties du tube digestif, plus particulièrement les intestins et le côlon, et provoque des diarrhées, des ulcères et des douleurs abdominales.

Entre deux périodes de crise, les symptômes peuvent s'estomper, mais finissent par revenir.

La cause de cette pathologie est en partie génétique, mais ses origines réelles restent méconnues. Les médicaments disponibles actuellement permettent de limiter l’apparition des différents symptômes en fonction de la sévérité des épisodes, mais certains patients ne répondent pas aux traitements et continuent de subir les désagréments.


En France, la proportion des malades réfractaires est de 10 %.

Privilégier les plantes dans l'alimentation pour mieux vivre avec la maladie

Une étude américaine sur la maladie de Crohn a démontré que

le fait d’arrêter la consommation de produits transformés et de produits carnés peut faire évoluer positivement la maladie.

À la place, il faut consommer des légumes, des fruits, des légumineuses et des grains.

Dans un cas observé outre-Atlantique, une quarantaine de jours ont suffi pour voir les symptômes disparaître.

Le patient concerné a alors décidé de poursuivre son régime alimentaire à base de plantes et de supprimer les médicaments.

Le cas est encore à confirmer par d'autres recherches, mais les spécialistes s'accordent à dire qu'

un régime riche en fibres est favorable à la rémission des symptômes de la maladie de Crohn.

Une autre étude a démontré que

l'augmentation des fibres dans le régime alimentaire favorisait les bactéries utiles de la flore intestinale.

Parallèlement, ce mode d'alimentation saine fait régresser le risque des maladies cardiovasculaires, d’obésité et de diabète de type 2.