Gouvernement, centres hospitaliers et assureurs se lient pour offrir un soutien aux enfants souffrant de lésions cérébrales en France. La création d’un parcours de rééducation pour les enfants polyhandicapées est la solution résultante de cette concertation. Ce parcours serait totalement pris en charge par l’Assurance maladie. Cette aide sociale sera appliquée dès 2023 et concerne plus de 40 000 enfants.

Après l'analyse du projet de loi de financement de la Sécurité sociale , le Parlement français s'attarde sur la santé des enfants. Par conséquent, le gouvernement met en place la création d'un parcours de rééducation pour les enfants atteints de paralysie cérébrale . Ce process a pour but d'aider les familles de polyhandicapés qui se font de plus en plus nombreuses en France.

Conscient du prix élevé de ces traitements, l'Assurance maladie en propose le paiement. Toute l'intervention menée par les professionnels serait prise en charge. Cette initiative de la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées, Geneviève Darrieussecq, est une aide inespérée pour les familles dans le besoin.

Pour trouver le professionnel qualifié aux troubles de l'enfant

Les troubles cérébraux sont diversifiés : incapacité à se déplacer, à réfléchir, à parler, etc. Ce handicap est à la fois difficile pour les enfants que pour les parents. En effet, le désir de guérison est aussi intense auprès de ces derniers qui veulent le meilleur pour leur progéniture. Toutefois, un accompagnement qualifié n'est pas à la portée de tous et la mutuelle familiale a toujours été limitée.

C'est en prenant conscience de cela que la ministre chargée des Personnes Handicapées annonce lors de son discours :

Nous connaissons les difficultés d'accès aux soins de rééducation et de réadaptation. Les actes non remboursés par l'Assurance maladie coûtent cher et les parcours sont complexes pour les familles, qui peinent à réunir autour de leur enfant les professionnels qualifiés. […]

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale prévue pour 2023 vient en aide aux Français. Chaque famille ayant un enfant souffrant de paralysie cérébrale ou de polyhandicap serait concernée. Le Gouvernement mobilise les professionnels expérimentés et oriente les familles en fonction de leurs besoins . Il s'agit entre autres des :

  • Psychologues ;
  • Orthophonistes ;
  • Ergothérapeutes ;
  • Psychomotriciens ;
  • Etc

Les parents peuvent maintenant offrir un suivi adapté pour leur enfant.

Pour soigner les 1 500 bébés souffrants de lésions cérébrales chaque année

Un bébé souffrant de lésions cérébrales vient au monde toutes les six heures en France. Ce triste constat alarme la Haute autorité de santé (HAS). Les experts se sont alors accordés sur une mise en place de soins de réadaptation pour les plus jeunes . C'est lors de la conférence nationale du handicap de 2020 que les principaux besoins des enfants ont été soulignés. Cette concertation a permis de prévoir un budget pour la Sécurité sociale. Par la suite, les établissements hospitaliers ou médico-sociaux s'allient et proposent des parcours adaptés aux besoins individuels de chaque enfant.

La ministre Geneviève Darrieusq affirme avec conviction :

[…] Cette mesure que j'ai appelée de mes vœux permettra l'accès à une rééducation et une réadaptation régulière, qui est un facteur clé du développement de la motricité. C'est le chemin vers l'autonomie.

En outre, le Gouvernement prévoit une aide pour les 40 000 enfants souffrant de paralysie cérébrale. Cependant, la plupart des professionnels dans le domaine du polyhandicap sont à leur compte. Un partenariat entre les experts libéraux et les établissements médico-sociaux désignés par les Agences régionales de santé est ainsi créé.