L’anosmie fait partie des symptômes connus du Covid-19. Les patients pourront peut-être en guérir grâce aux expériences proposées par la metteuse en scène Violaine de Crané. Cette dernière a conçu des ateliers durant lesquels ils peuvent découvrir leur environnement en s’appuyant sur leur sens olfactif. L’expérience est loin d’être une première pour cette professionnelle.

Violaine de Crané est comédienne et metteuse en scène. Née en Nouvelle-Calédonie, elle a passé une partie de sa jeunesse au Togo. Depuis une quinzaine d'années, elle organise des séances peu communes qui consistent à apprécier une œuvre d'art par l'odorat.

L'idée est d'inviter les participants à les découvrir à travers différents types de parfums. Ils peinent parfois à trouver les mots justes pour décrire leurs ressentis. Cela n'est pas étonnant, selon la spécialiste. En effet, l'homme a été éduqué pour s'appuyer principalement sur la vue. En revanche, l'odorat est considéré comme une capacité qui lui rappelle son côté animal.

Une expérience olfactive pour les patients

La comédienne propose une autre manière d'apprécier l'environnement qui nous entoure. L'expérience pourrait intéresser les patients qui ont perdu leur sens olfactif après une infection au Covid-19. La spécialiste y a justement pensé. Elle a élaboré des ateliers spécifiques pour eux. Le but est de les aider à résoudre leur problème d'anosmie pour qu'ils puissent à nouveau profiter de leur odorat.


Ces ateliers ont été développés avec l'aide de Roland Salesse. Il s'agit de l'ancien directeur de l'unité de neurologie de l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (INRAE). Les résultats des précédentes expériences menées par la comédienne l'ont surpris.

Violaine de Crané a toutefois été claire. L'expérience ne devrait pas être assimilée à une kinésithérapie. Il s'agit d'une démarche de réveil olfactif. Les patients pourront se renseigner auprès de leur mutuelle santé pour savoir si un tel traitement est pris en charge.

Une visite olfactive pour une exposition de peinture

La metteuse en scène prévoit d'utiliser la même technique pour la prochaine exposition de peinture qui aura lieu à Béthune, dans le musée Labanque. Les participants pourront découvrir les œuvres au travers d'une expérience multisensorielle, qui inclura une visite olfactive.

L'idée serait d'attribuer une odeur à chaque forme et chaque couleur. Les visiteurs seront équipés d'un casque audio qui transmettra les commentaires de la professionnelle. Chaque recoin de la salle sera également agrémenté par différents parfums. Entre chaque partie narrative, Violaine de Crané leur posera des questions et les invitera à décrire ce qu'ils ressentent.

Les sensations peuvent être positives ou négatives. Les parfums rappellent parfois un lieu ou une personne. Selon la comédienne, le ressenti est souvent identique pour les mauvaises odeurs. Ce phénomène s'expliquerait par le fait qu'on ait été éduqué à les détester.