Le dispositif 100 % Santé est appliqué dans son intégralité depuis janvier 2021. Six mois après, les résultats semblent encourageants pour l’État. Les ventes sont en hausse, l’assurance-maladie aurait même dépassé le budget initialement prévu. L’impact sur le marché serait pourtant moindre, voire inexistant. Le prix des prothèses a baissé ou s’est stabilisé chez certains revendeurs.

Encore une partie des patients français se priveraient d'appareils auditifs faute d'avoir les moyens financiers nécessaires. Il s'agirait en effet d'un investissement onéreux. Pour résoudre ce problème, l'État a travaillé sur un dispositif qui permet une prise en charge intégrale de ce type de soins.

Baptisé 100 % Santé, le programme prévoit un remboursement de la totalité des frais. La mesure est effective depuis six mois, et les résultats sont déjà visibles. L'Assurance maladie enregistre un surcoût alors que les revendeurs font face à une croissance de la demande. Le prix, lui, aurait chuté sur le marché libre comme sur celui réglementé.


Un coût en baisse sur le marché

La hausse du prix des appareils auditifs était l'une des craintes du gouvernement avec le lancement de la réforme 100 % Santé. Les autorités semblent rassurer six mois après son application à la vue des chiffres récoltés.

En effet, le coût moyen des prothèses auditives aurait chuté sur le marché réglementé. La différence serait de plus de 200 euros. Il aurait également diminué sur le marché libre ou se serait stabilisé dans certains cas. Des appareils qui auraient coûté 1 480 euros en moyenne en 2020 seraient proposés à 1 290 euros aujourd'hui.

Cette baisse de prix s'accompagne d'une hausse des ventes. Il est à rappeler que les bénéficiaires doivent respecter un plafond 950 euros pour le coût de leurs appareils. La Sécurité sociale assume 450 euros et le reste revient à la mutuelle santé.

Cela dit, la différence peut être palpable. Les patients devaient payer un reste à charge de 850 euros pour chaque oreille auparavant. Son montant n'est pas encore connu pour l'heure après l'entrée en vigueur du 100 % Santé.

D'une manière générale, les ventes auraient progressé de 85 %. C'est la croissance observée au premier semestre 2021 en comparaison de la même période deux ans auparavant.


Des ventes qui ont bondi de 400 %

Le marché libre enregistre une hausse de 30 % alors qu'elle aurait atteint les 400 % sur le marché réglementé. En tout, près de 740 000 pièces auraient été vendues depuis janvier 2021. Ce chiffre serait l'équivalent d'environ 400 000 patients équipés, les prothèses auditives n'étant pas toujours achetées en paire. À titre de comparaison, les données affichaient 400 000 appareils commercialisés au premier semestre en 2019.

Le succès du dispositif a entraîné une nette progression des charges pour l'Assurance maladie. L'organisme a enregistré 270 millions de plus pour les dépenses de remboursement au premier semestre 2021. Elles auraient ainsi bondi de 144 % comparées à la même période en 2019. Elles dépasseraient également de 100 millions d'euros le budget initial.

Le ministère de la Santé indique que les prothèses auditives intégralement remboursées représentent 40 % des ventes actuelles. L'objectif fixé en 2018 pendant le lancement de la réforme 100 % santé aurait ainsi été atteint. Les autorités souhaiteraient désormais garder ce niveau pour les mois à venir.