La gestion digitalisée des données des patients constitue toujours un souci majeur pour les professionnels du secteur de la santé étant donné qu’il faut concilier confidentialité et accessibilité. Afin de résoudre cette problématique, l’entreprise franco-suisse Galeon a mis en place une solution reposant sur la technologie blockchain. Son objectif est d’améliorer la gestion des données médicales tout en faisant profiter les patients et les établissements de santé de la valeur de ces informations.

Et pour assurer la réalisation de ses ambitions, la start-up a lancé une collecte de fonds en cryptomonnaie, d'une valeur de 16 millions de dollars. L'argent récolté lui permettrait de mettre en place le plus grand réseau de données médicales partagées de la planète ainsi qu'un système de gouvernance décentralisée autonome (DAO).

Exploiter au mieux les données des patients

La solution développée par l'entreprise franco-suisse vise à optimiser non seulement la gestion des données des patients, mais aussi leur exploitation. La technologie blockchain facilite son déploiement dans les établissements de santé, de même que le partage des dossiers entre ceux-ci et les professionnels de santé.


Avec l'énorme volume de données à structurer et à gérer (2 314 exaoctets en 2020), les solutions utilisées par les parties prenantes ne sont pas à la hauteur des attentes. De plus, la DAO permet de récompenser les patients et les hôpitaux à travers la répartition de la valeur.

À titre de rappel, il est possible d'accéder à l'offre de complémentaire santé la plus attractive selon son profil et ses besoins à l'aide de notre comparateur mutuelle santé.

Le token $Galeon lancé le 4 décembre dernier

La première ICO publique du token $Galeon a été lancé le 4 décembre 2021. La start-up compte distribuer 150 millions de jetons jusqu'au 18 décembre prochain. Une seconde ICO sera par la suite proposée pour une période qui s'étend du 19 décembre au 9 janvier.

Selon son cofondateur et CEO, Loïc Brotons,

Ce sont les patients et détenteurs du token Galeon qui vont décider des prochaines recherches qui seront financées par Galeon DAO.

À noter que la start-up a été créée en 2016 et elle compte actuellement 85 000 dossiers enregistrés sur sa plateforme.