Bon nombre de médicaments, bien qu’efficaces, présentent des effets secondaires souvent indésirables. Les antidépresseurs et autres anxiolytiques ne dérogent pas à la règle. Mais des recherches sont toujours en cours pour trouver le remède idéal qui préserverait le patient desdits effets. Celles axées sur un dérivé du LSD pour soigner la dépression semblent porteuses d’espoir.

Légitimer l'usage du LSD?

Les substances psychédéliques tels que le LSD sont nocives pour la santé, c'est un fait. Mais dans tous les éléments qui les composent, tout n'est pas à jeter. Certaines molécules présentes dans ces substances ont un effet bénéfique sur la dépression et l'anxiété.

La découverte a été faite par des chercheurs américains qui, après avoir passé en revue 75 millions de molécules répertoriées sur une bibliothèque informatique, ont pu en identifier une qui active le même récepteur dans le cerveau que celui sur lequel agit le LSD.

La molécule en question, le récepteur 5-HT2A, favorise la sécrétion de sérotonine et aide donc à lutter efficacement contre la dépression ou même le trouble de stress post-traumatique. À la différence du LSD qui active le même récepteur sérotoninergique, la molécule n'entraine pas des troubles hallucinatoires.

Les chercheurs ont donc bon espoir de développer un médicament efficace contre la dépression, débarrassé des effets secondaires que présente le LSD.


La dépression, une maladie encore trop méconnue

Avant de penser aux remèdes, l'effort à faire est de reconnaitre les personnes souffrant de dépression. L'erreur la plus courante pour les « non-initiés » est de confondre une simple déprime et une véritable dépression.

Une dépression est pourtant une pathologie grave et incapacitante qui peut nécessiter un protocole de soin long et onéreux, en fonction de sa gravité.

Heureusement, elle est prise en charge par l'Assurance maladie ainsi que par une mutuelle santé. Néanmoins, la prise en charge intégrale n'est effective que si le médecin traitant est, justement, déclaré auprès de l'Assurance maladie.

Ainsi, il est recommandé aux patients de souscrire une mutuelle, mais aussi de recourir à un comparateur mutuelle santé pour trouver les offres qui permettent de réaliser des économies supplémentaires sur les cotisations.