Des chercheurs de l’université d’Oxford au Royaume-Uni ont mis en évidence que l’obésité et le risque de développer un cancer de la prostate, et d’en mourir, sont liés. L’étude menant à cette conclusion a été réalisée sur plus de 200 000 individus recensés dans la base de données de Biobank et 2,5 millions de cas dans le cadre d’études existantes.

La masse graisseuse, un facteur de risque important

Parue dans la revue BMC Medicine, cette étude de grande envergure met en évidence que plus l'excès de poids est important, plus le risque de ne pas survivre à un cancer de la prostate est élevé.

Si l'existence d'une telle corrélation a déjà été démontrée par des études menées auparavant, les résultats des recherches révèlent que tous les hommes dont le poids est en excès sont menacés.

Pour autant, les chercheurs ne sont pas encore parvenus à trouver une relation directe entre les deux phénomènes.

Cependant, l'étude réfute une hypothèse antérieure de chercheurs selon laquelle la masse graisseuse dans l'abdomen serait un facteur de risque.

Selon l'épidémiologiste Aurora Perez-Cornago, principale auteure de l'étude, « l'emplacement de la
masse graisseuse sur le corps n'a pas d'incidence majeure, seule sa présence en quantité augmente les risques ».

Nécessité d'un dépistage précoce

Le défi pour les chercheurs britanniques est désormais d'apporter des explications précises et probantes sur les raisons pour lesquelles les hommes ayant un IMC élevé ont plus de risques de décéder d'un cancer de la prostate.

Rappelons que ce type de cancer est le plus ravageur après celui des poumons. Des études supplémentaires doivent être menées pour savoir si le surplus de kilos stimule la production de molécules favorisant l'apparition du cancer de la prostate.

D'après une hypothèse d'Aurora Perez-Cornago, « les hommes en surpoids n'ont pas le réflexe d'aller consulter un médecin malgré l'apparition de symptômes précoces d'un cancer. Or, des retards de diagnostic rendent le traitement plus lourd et plus complexe, et augmentent les risques de succomber à la maladie ».

À noter que la mutuelle prend en charge tous les traitements liés à ce type de cancer. Le recours à un comparateur de mutuelle santé vous aidera à trouver les offres répondant à vos besoins et à votre budget.