Parti du port de Marseille au début août dernier, le bateau de croisière a parcouru pendant une semaine la Méditerranée. Avant l’embarquement, les passagers ont tous été dépistés négatifs au Covid-19 par des tests antigéniques. Mais à bord, un second test a été effectué. Ce qui a permis de détecter six cas de contamination à la maladie.

Selon l'Agence régionale de Santé, la compagnie propriétaire du navire, Costa Croisières, l'a contactée dès le 6 août 2021. Dans son communiqué, l'organisme affirme parallèlement avoir rappelé à l'entreprise les consignes à suivre pour gérer cette circonstance.

Le croisiériste a confirmé avoir assuré le débarquement sécurisé des passagers infectés à leur retour à Marseille, souligne-t-il. Pareil pour leurs contacts potentiels. Pour information, le Costa Smeralda est rentré au port de la ville phocéenne après avoir passé une semaine en Méditerranée. Le tout avec des escales en Italie et en Espagne. Par ailleurs, la compagnie a garanti avoir isolé les individus impliqués dès la constatation de leur contamination, d'après l'ARS.


Deux tests effectués

En cette période où le coronavirus se propage rapidement, l'agence de santé exhorte chacun à agir responsablement et avec prudence. D'après elle, la meilleure solution pour limiter cette circulation virale réside dans la vaccination. Une intervention gratuite, et ne nécessite donc pas le remboursement d'une mutuelle santé.

Concrètement, les passagers avaient tous réalisé des tests antigéniques le 1er août 2021. C'est la date de leur embarquement à Marseille. Ceux-ci ont tous présenté des résultats négatifs. Suivant le protocole sanitaire, les croisiéristes ont fait l'objet d'un second dépistage. D'après Costa croisières, l'alerte a été lancée après l'identification des symptômes de la fièvre chez un voyageur. Aussitôt, son tous ceux qui l'ont fréquenté ont été testé.

La compagnie révèle que les personnes ayant contracté le Covid-19 ont refusé de descendre en Italie. Ainsi, elles ont été mises en quarantaine dans une partie du Costa Esmeralda dédiée à cette finalité. Elles y sont restées jusqu'au retour à Marseille. Après débarquement, une ambulance les a conduites chez elles.

Un cluster découvert au sein de deux familles

Dans le détail, le service communication de Costa croisières a annoncé le 8 août dernier :

Nous avons six cas positifs appartenant à deux familles et un même nombre de cas contacts.

Ces individus voyageaient parmi un groupe de 180 croisiéristes, précisait-il. Pour information, le Costa Smeralda dispose d'une capacité approximative de 6 000 passagers, restreinte de 70 % au maximum. Et ce afin de réduire les risques de contamination au Covid-19.


Dans ce contexte, Pilippe Halfon fait preuve de méfiance par rapport à la fiabilité des tests antigéniques. Ces tests présentent une sensibilité inférieure à 50 %, pointait-il. Et de prévenir ceux qui préfèrent les tests à la vaccination. D'après lui, ce qui s'est produit sur ce navire traduit ce qui se passera avec le pass sanitaire.

En outre, l'infectiologue à l'hôpital européen de Marseille a également déploré l'absence de cellule de crise sur le bateau. Il critiquait surtout la réaction de l'équipage transalpin. Celui-ci voulait un débarquement des patients et cas contacts dans certains points d'escale.