Face à la progression fulgurante des contaminations au Covid-19, la Chine durcit les règles. Plusieurs dizaines de milliers de personnes dans le district situé à Yan’an et la ville de Xi’an dans le nord. Les déplacements sont également restreints. Ces règles drastiques compliquent l’approvisionnement des habitants en nourriture.

Une partie de la Chine face à un rebond des cas

Après la crise sanitaire qui a frappé leur pays au printemps 2020, les Chinois ont retrouvé une vie à peu près normale. Certains, quelques foyers sont apparus, mais les autorités ont réussi à les maîtriser rapidement. À deux mois des Jeux Olympiques d'hiver, qui doivent se dérouler à Pékin, ces dernières sont de plus en plus vigilantes et mettent en place des mesures sévères aussitôt qu'un foyer est identifié. Celles-ci s'inscrivent dans la stratégie « zéro Covid » appliquée par le gouvernement pour minimiser la survenue de nouveaux cas.

Or, un nombre record de contaminations journalières (209) au virus en 21 mois vient d'être enregistré.


En conséquence, l'empire du Milieu a placé en quarantaine la ville de Xi'an et un district à Yan'an, distant de 300 kilomètres.

Des règles drastiques pour les secteurs confinés

Outre le confinement strict des personnes, les entreprises ont été contraintes d'interrompre leurs activités. Les voitures de particuliers sont également interdites de circulation, à l'exception des professionnels participant à la lutte contre la pandémie. Des contrôles policiers stricts sont effectués, avec la menace d'une peine d'emprisonnement de 10 jours et une amende de 500 yuans (l'équivalent de 70 euros) en cas d'infraction.

À Xi'an, une sortie unique est autorisée tous les trois jours pour le ravitaillement, et seulement pour une partie de la population. De nombreux résidents se plaignent par conséquent du manque de nourriture, et ce malgré le discours des autorités qui tiennent à les rassurer concernant la « stabilité et l'abondance des provisions ». Des propos qui sont loin de convaincre les habitants, qui déplorent les difficultés d'accès aux produits de première nécessité, y compris l'alimentaire. Certaines appellent même à l'aide, redoutant la faim.

La France également touchée par la Reprise de l'épidémie

La France aussi fait face à la cinquième vague de contaminations, contraignant le gouvernement à décider des mesures sévères, comme le recours au télétravail trois à quatre jours par semaine à partir de début janvier.


Les personnes redoutent les conséquences économiques de ce rebond épidémique, concernant leur situation professionnelle et leurs finances. En cas de séjour aux soins intensifs lié au Covid-19, le coût est plus élevé qu'une hospitalisation « normale ». Pour compléter la prise en charge de la Sécurité sociale, souscrire une bonne complémentaire santé est indispensable. Pour les ménages qui souhaitent renforcer leur protection, la mise en concurrence de plusieurs formules grâce à un comparateur mutuelle santé en ligne est vivement conseillée. C'est le moyen le plus efficace pour trouver le contrat le mieux adapté à ses besoins médicaux et son budget.