Le 28 septembre 2021, le CHU de Dijon-Bourgogne a publié sur Internet des vidéos pédagogiques sur l’insuffisance cardiaque. Son but consiste à sensibiliser à cette maladie, qui touche quelque 1 million d’individus dans l’Hexagone. De nombreux patients qui pourraient voir leur qualité et espérance de vie se dégrader en l’absence de traitement approprié.

Au CHU Dijon Bourgogne, l'UTIC ou Unité Thérapeutique de l'Insuffisance Cardiaque a été fondée en 2005. Un service dont l'objectif des d'éduquer, accompagner et soigner les personnes sujettes à ce problème de santé. À cet effet, celui-ci présentera des contenus numériques lors de la journée de vulgarisation sur l'insuffisance cardiaque. Durant cet évènement, qui s'est déroulé le 28 septembre 2021, 5 vidéos pour renseigner et sensibiliser les visiteurs à cette maladie ont été projetées. Ont notamment été dévoilés dans ces vidéos la prise en charge et le traitement des patients. Les signes de la pathologie, qui peuvent apparaître à plusieurs ou seuls, seront également exposés.


Une maladie qui entraîne le plus d'hospitalisation chez les plus de 60 ans

Parmi les symptômes de l'insuffisance cardiaque, les experts citent entre autres :

  • Une grande fatigue, même après un petit effort, qui provoque une diminution de l'activité avec accélération de l'amyotrophie ;
  • L'œdème des membres inférieurs avec un gonflement des pieds et des jambes ;
  • La forte prise de masse corporelle en quelques jours ;
  • L'essoufflement en posture allongée ou/et après un effort.

En général, le traitement et la prise en charge de la pathologie requièrent des admissions à répétition à l'hôpital. Au-delà de 60 ans, l'insuffisance cardiaque constitue le premier motif d'hospitalisation en France. De nombreuses catégories de médicaments ont démontré leur efficacité à :

  • Réduire le risque d'hospitalisation ;
  • Allonger substantiellement l'espérance de vie ;
  • Améliorer la qualité de vie.

Ces produits doivent être prescrits de manière ajustée et adéquate à chaque patient. Ceux-ci doivent être pris régulièrement et suivis :

  • D'une auto-surveillance, surtout de la masse corporelle ;
  • D'une bonne hygiène de vie ;
  • D'un régime spécial.

Vu ces paramètres, la souscription d'une mutuelle santé peut se révéler très utile pour les insuffisants cardiaques.

La pathologie requiert d'importants soins

Dans l'Hexagone, l'insuffisance cardiaque est très récurrente, au point d'affecter plus d'un million de Français. Pas sérieusement traitée, elle peut s'aggraver et entraîner une mortalité similaire à celle de nombreux cancers. Par les symptômes qu'elle génère, la maladie altère donc la qualité de vie et l'espérance de vie des malades.

Dans ce cadre, le cœur agit comme une pompe musculaire qui se vide et se remplit successivement. L'insuffisance cardiaque résulte d'un dysfonctionnement de cet organe, causé soit par un mauvais vidage, soit un mauvais remplissage. Cette difficulté peut découler de nombreuses pathologies :

  • Une cardiomyopathie ;
  • Un infarctus ;
  • Une valvulopathie ;
  • Une amplification de la rigidité et de l'épaisseur des parois cardiaques.

Par rapport à ces problèmes, les insuffisants cardiaques doivent être bien renseignés sur ce qu'ils doivent éviter ou faire. C'est l'objectif de l'éducation thérapeutique, dont le succès repose d'abord sur l'implication du malade lui-même.