À l’heure où les mouvements de protestation sont assez fréquents, vous pourriez vous retrouver en première ligne lors des manifestations. Que ce soit pour protester contre la réforme des retraites ou pour toute autre cause, les forces de l’ordre ont souvent recours aux gaz lacrymogènes pour disperser les foules. Or, ces gaz ne sont pas sans danger pour la santé. Le Pr Jean-Louis Bourges, un ophtalmologue de l’hôpital Cochin, met en garde contre les effets irritants de cette poudre qui se transforme en acide au contact de l’eau. Ces gaz peuvent ainsi provoquer des douleurs aux yeux, à la bouche et à toute autre partie humide du corps.

Comment éviter les effets des gaz lacrymogènes en manifestation ?

Pensez à bien vous équiper

Pour éviter ces effets indésirables, pensez à prendre des mesures de protection avant de vous rendre à un rassemblement important. Des lunettes de protection (de ski, de plongée ou de bricolage) et un masque (le FFP2 étant le plus efficace) peuvent aider à restreindre l'exposition de votre visage aux gaz lacrymogènes.

Évitez également de porter des lentilles ou du maquillage.

En cas de troubles se manifestant lors du mouvement de contestation, il est préférable de vous mettre à l'écart de la zone concernée,

Conseille le Pr Jean-Louis Bourges.

Enfin, le cas échéant, évitez de frotter les yeux et gardez la bouche fermée, malgré l'envie de tousser ou de pleurer.

Les bons réflexes à adopter après une exposition

Les gaz lacrymogènes peuvent causer de graves irritations des yeux et des voies respiratoires, ainsi que des brûlures cutanées. Si vous avez été exposé aux gaz lacrymogènes lors d'un rassemblement, il est important de prendre des mesures pour vous soigner.

Le premier réflexe à adopter en pareille situation serait de rincer vos yeux avec de l'eau ou, si possible, avec du sérum physiologique, pour en venir à bout des particules de gaz lacrymogène. L'ophtalmologue recommande de ne pas se frotter les yeux, car cela peut aggraver l'irritation.

Après cela, prenez une douche complète avec beaucoup d'eau pour ôter toute trace de gaz lacrymogène sur la peau et les cheveux. Utilisez un shampoing pour laver vos cheveux en profondeur.

Bien que les effets des gaz lacrymogènes soient généralement temporaires, il est conseillé de consulter un médecin pour obtenir un traitement approprié si les symptômes persistent. Sachez que l'assurance santé prend en charge les dépenses liées à ces soins.

À retenir
  • Si vous craignez d'être exposé à des gaz lacrymogènes lors d'un mouvement de contestation, vous devez porter des équipements de protection, tels que des lunettes de protection et des masques pour réduire les risques d'irritation.
  • En cas d'exposition aux gaz lacrymogènes, évitez de toucher votre visage en attendant d'avoir accès à de l'eau pour éliminer la substance.